Le Liégeois de 22 ans a remporté trois des cinq spéciales et, grâce à un temps final de 37:37.02, il a devancé de 12 secondes Sam Hill. L'Australien s'est lui adjugé le classement final de cette officieuse coupe du monde d'enduro, une discipline à mi-chemin entre la descente et le cross-country. C'est la deuxième victoire - officielle - de la saison pour Maes après celle enregistrée à Madère en mai. En effet, le Belge a été suspendu 90 jours par l'UCI en raison "d'une violation non-intentionnelle du Règlement Antidopage (RAD)" à partir de 13 mai et a perdu sur tapis vert ses victoires enregistrées en Nouvelle-Zélande et en Australie (Tasmanie). Pour son retour à la compétition, il avait pris la 4e place du rendez-vous en Californie le 24 août dernier. (Belga)