Il s'agit de la première victoire de l'équipe Yamaha depuis celle de Valentino Rossi au GP des Pays-Bas en juin 2017, soit 25 courses. Marc Marquez (Honda), qui avait décroché son 5e titre mondial après sa victoire à Motegi, au Japon, dimanche dernier, n'a, lui, pas terminé la course malgré son départ en pole position. L'Espagnol a en effet dû abandonner à la suite d'un accrochage avec Johann Zarco (Yamaha Tech3). Le pilote français, éjecté de sa moto à près de 300 km/h, a été surpris par le freinage de Marquez, juste devant lui dans la ligne droite des stands, au début du 5e tour, mais il n'a pas été blessé dans cette chute très spectaculaire. Au terme d'une course disputée sous un soleil revenu après deux jours de vent froid et d'averses, les places d'honneur ont été prises par Alvaro Bautista, le remplaçant de Jorge Lorenzo chez Ducati, Alex Rins, l'autre pilote Suzuki, et le vétéran Rossi, six fois vainqueur sur cette piste et monté 15 fois sur le podium en 18 visites. Le Belge Xavier Siméon (Ducati Reale Avintia) a terminé la course à la 15e place et prend son premier point de la saison dans la catégorie reine. Le héros local, l'Australien Jack Miller, a fait plaisir à ses fans en prenant un très bon départ, puis il est rentré dans le rang. C'est mieux que Danilo Petrucci (Ducati Pramac), auteur d'un superbe envol conclu par un tout-droit, dans les graviers, dès la première courbe rapide. Au classement du championnat, derrière Marquez déjà assuré de son sacre, Dovizioso a repris un peu de marge pour la place de dauphin, par rapport à Rossi. Il reste deux manches à disputer d'ici mi-novembre, en Malaisie et à Valence, pour la grande finale en Espagne. (Belga)

Il s'agit de la première victoire de l'équipe Yamaha depuis celle de Valentino Rossi au GP des Pays-Bas en juin 2017, soit 25 courses. Marc Marquez (Honda), qui avait décroché son 5e titre mondial après sa victoire à Motegi, au Japon, dimanche dernier, n'a, lui, pas terminé la course malgré son départ en pole position. L'Espagnol a en effet dû abandonner à la suite d'un accrochage avec Johann Zarco (Yamaha Tech3). Le pilote français, éjecté de sa moto à près de 300 km/h, a été surpris par le freinage de Marquez, juste devant lui dans la ligne droite des stands, au début du 5e tour, mais il n'a pas été blessé dans cette chute très spectaculaire. Au terme d'une course disputée sous un soleil revenu après deux jours de vent froid et d'averses, les places d'honneur ont été prises par Alvaro Bautista, le remplaçant de Jorge Lorenzo chez Ducati, Alex Rins, l'autre pilote Suzuki, et le vétéran Rossi, six fois vainqueur sur cette piste et monté 15 fois sur le podium en 18 visites. Le Belge Xavier Siméon (Ducati Reale Avintia) a terminé la course à la 15e place et prend son premier point de la saison dans la catégorie reine. Le héros local, l'Australien Jack Miller, a fait plaisir à ses fans en prenant un très bon départ, puis il est rentré dans le rang. C'est mieux que Danilo Petrucci (Ducati Pramac), auteur d'un superbe envol conclu par un tout-droit, dans les graviers, dès la première courbe rapide. Au classement du championnat, derrière Marquez déjà assuré de son sacre, Dovizioso a repris un peu de marge pour la place de dauphin, par rapport à Rossi. Il reste deux manches à disputer d'ici mi-novembre, en Malaisie et à Valence, pour la grande finale en Espagne. (Belga)