Le tournant du match est survenu à la 38e minute. Le Postollec commettait une faute sur Pettersson et écopait d'une carte jaune. Il dégageait le ballon dans les tribunes et recevait aussitôt le second bristol, synonyme d'exclusion. Sur le coup-franc, Pettersson, sur une remise de Reynaud, sautait plus haut que Saussez et ouvrait le score (39e). En seconde période, une reprise de Thompson frôlait le poteau de Saussez (49e). Réduit à 10, Mons, qui avait besoin d'au moins un partage pour s'offrir une quatrième rencontre, à domicile, dans ces playoffs, ne parvenait pas à se montrer dangereux. Au contraire, l'Albert encaissait même un second but. Shpungin accrochait Cerigioni dans le rectangle, Ibou convertissait le penalty mettant fin aux derniers espoirs montois (76e).

Mons évoluait en D1 depuis la saison 2011/2012. Après une dixième et une septième place, l'exercice 2013/2014 avait bien mal débuté. Malgré le changement d'entraîneur, le Macédonien Cedomir Janevski succédant à Enzo Scifo en octobre, les Montois ont dû attendre la 17e journée pour connaître un premier succès. Dernier de la phase classique, Mons a été battu 2-0 par Louvain en ouverture des playoffs. La semaine dernière, Robson a égalisé dans les arrêts de jeu pour OHL (1-1), comprommettant les espoirs montois. Louvain possède donc 9 points d'avance rendant inutile les deux dernières rencontres.

Le tournant du match est survenu à la 38e minute. Le Postollec commettait une faute sur Pettersson et écopait d'une carte jaune. Il dégageait le ballon dans les tribunes et recevait aussitôt le second bristol, synonyme d'exclusion. Sur le coup-franc, Pettersson, sur une remise de Reynaud, sautait plus haut que Saussez et ouvrait le score (39e). En seconde période, une reprise de Thompson frôlait le poteau de Saussez (49e). Réduit à 10, Mons, qui avait besoin d'au moins un partage pour s'offrir une quatrième rencontre, à domicile, dans ces playoffs, ne parvenait pas à se montrer dangereux. Au contraire, l'Albert encaissait même un second but. Shpungin accrochait Cerigioni dans le rectangle, Ibou convertissait le penalty mettant fin aux derniers espoirs montois (76e). Mons évoluait en D1 depuis la saison 2011/2012. Après une dixième et une septième place, l'exercice 2013/2014 avait bien mal débuté. Malgré le changement d'entraîneur, le Macédonien Cedomir Janevski succédant à Enzo Scifo en octobre, les Montois ont dû attendre la 17e journée pour connaître un premier succès. Dernier de la phase classique, Mons a été battu 2-0 par Louvain en ouverture des playoffs. La semaine dernière, Robson a égalisé dans les arrêts de jeu pour OHL (1-1), comprommettant les espoirs montois. Louvain possède donc 9 points d'avance rendant inutile les deux dernières rencontres.