Samedi prochain, la communauté juive célèbrera la plus importante de ses fêtes religieuses : le Yom Kippour. Le jour du Grand Pardon est marqué par une atmosphère austère, très solennelle. Le travail est proscrit et le jeûne complet recommandé. Mons compte deux joueurs israéliens que prennent de la place sur son échiquier : Yuvai Shpungin, son arrière droite et Shlomi Arbeitman, l'attaquant de pointe en panne sèche. Ils ont déjà exprimé leur intention de ne pas jouer contre Waasland Beveren, jour du Yom Kippour. Leur forfait constitue un problème de plus pour Enzo Scifo. Si d'autres s'imposent à leur place et forcent le déclic espéré, Shpungin et Arbeitman (déjà sur le banc à Beveren) y perdront des plumes. A cela s'ajoute l'absence de Grégory Lorenzi (exclu pour deux cartes jaunes à Gand) au centre de la défense de Mons. C'est un problème de plus pour Scifo qui mise aussi sur la résilience, la capacité de réagir après des moments délicats.

Par Pierre Bilic

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré au RAEC Mons dans votre Sport/Foot Magazine

Samedi prochain, la communauté juive célèbrera la plus importante de ses fêtes religieuses : le Yom Kippour. Le jour du Grand Pardon est marqué par une atmosphère austère, très solennelle. Le travail est proscrit et le jeûne complet recommandé. Mons compte deux joueurs israéliens que prennent de la place sur son échiquier : Yuvai Shpungin, son arrière droite et Shlomi Arbeitman, l'attaquant de pointe en panne sèche. Ils ont déjà exprimé leur intention de ne pas jouer contre Waasland Beveren, jour du Yom Kippour. Leur forfait constitue un problème de plus pour Enzo Scifo. Si d'autres s'imposent à leur place et forcent le déclic espéré, Shpungin et Arbeitman (déjà sur le banc à Beveren) y perdront des plumes. A cela s'ajoute l'absence de Grégory Lorenzi (exclu pour deux cartes jaunes à Gand) au centre de la défense de Mons. C'est un problème de plus pour Scifo qui mise aussi sur la résilience, la capacité de réagir après des moments délicats.Par Pierre BilicRetrouvez l'intégralité de l'article consacré au RAEC Mons dans votre Sport/Foot Magazine