L'incontestable lanterne rouge du classement est toujours à la recherche de sa première victoire cette saison. Moins bonne attaque du championnat, pire défense également, les Draguons sont désormais coaché par Janevki, nommé pour remplacer Scifo. Mais le Macédonien n'obtient pas des résultats plus probants que son prédécesseur.

La dernière défaite en date a été actée à Ostende, premier sauvé. Un revers qui entame encore un peu plus le moral des Montois qui n'ont que peu d'espoir d'échapper aux play-off 3.
Neuf points séparent Mons des play-off deux, et au regard du niveau de jeu proposé sur le premier tour, la tâche s'annonce ardue pour les Hennuyers, qui doivent rêver d'un scénario à la "Cercle de Bruges", lors de l'exercice 2012-2013.

L'incontestable lanterne rouge du classement est toujours à la recherche de sa première victoire cette saison. Moins bonne attaque du championnat, pire défense également, les Draguons sont désormais coaché par Janevki, nommé pour remplacer Scifo. Mais le Macédonien n'obtient pas des résultats plus probants que son prédécesseur. La dernière défaite en date a été actée à Ostende, premier sauvé. Un revers qui entame encore un peu plus le moral des Montois qui n'ont que peu d'espoir d'échapper aux play-off 3. Neuf points séparent Mons des play-off deux, et au regard du niveau de jeu proposé sur le premier tour, la tâche s'annonce ardue pour les Hennuyers, qui doivent rêver d'un scénario à la "Cercle de Bruges", lors de l'exercice 2012-2013.