Monfils, qui a réalisé une partie aboutie, a écarté le droitier de Buenos Aires, 17e mondial et 2e tête de série du tournoi anversois, sur le score de 6-3, 6-4 après 1h17 de jeu. "Il fallait jouer agressif car Diego est un très bon joueur", a expliqué 'la Monf' après sa victoire. "J'étais un peu fatigué en début de semaine, je tente donc d'écourter les points en servant bien et pour l'instant, ça se passe bien. J'essaye de continuer avec la confiance que j'ai", a ajouté Monfils, qui n'a pas manqué de souligner la qualité du tournoi anversois. Le Parisien, lauréat à Doha en début de saison de son 7e tournoi en carrière, défiera en finale le vainqueur de l'autre demi-finale, qui opposera le Français Richard Gasquet (ATP 28/N.4), lauréat à Anvers en 2016, au Britannique Kyle Edmund (ATP 15/N.1) (Belga)

Monfils, qui a réalisé une partie aboutie, a écarté le droitier de Buenos Aires, 17e mondial et 2e tête de série du tournoi anversois, sur le score de 6-3, 6-4 après 1h17 de jeu. "Il fallait jouer agressif car Diego est un très bon joueur", a expliqué 'la Monf' après sa victoire. "J'étais un peu fatigué en début de semaine, je tente donc d'écourter les points en servant bien et pour l'instant, ça se passe bien. J'essaye de continuer avec la confiance que j'ai", a ajouté Monfils, qui n'a pas manqué de souligner la qualité du tournoi anversois. Le Parisien, lauréat à Doha en début de saison de son 7e tournoi en carrière, défiera en finale le vainqueur de l'autre demi-finale, qui opposera le Français Richard Gasquet (ATP 28/N.4), lauréat à Anvers en 2016, au Britannique Kyle Edmund (ATP 15/N.1) (Belga)