La Belgique, qui avait réalisé le neuvième temps des séries (7:02.34), a été repêchée suite au forfait de la Grande-Bretagne, auteure du huitième et dernier chrono qualificatif (7:01.03). En finale, l'ordre restait le même. Louis Croenen, 22 ans, s'élançait en premier. Il terminait son passage en sixième position en 1:45.32. Thomas Thijs, 19 ans, dont c'est la première grande compétition chez les seniors, perdait deux places. Il signait un chrono de 1:46.66. Pieter Timmers, 28 ans, faisait gagner une position à la Belgique grâce à un chrono de 1:44.01. Le dernier relayeur, Lorenz Weiremans, 20 ans, se faisait cependant dépasser par la Chine. Il complétait son 200m en 1:46.37. La Belgique terminait en huitième position, pratiquement dans le même temps qu'en séries (7:02.36). Au matin, Croenen avait nagé en 1:45.14, Thijs en 1:47.63, Timmers en 1:42.51 et Weiremans en 1:47.06. Le titre est revenu à la Russie (6:52.10). Les Etats-Unis ont pris l'argent (6:53.34). Le Japon a complété le podium (6:53.54). En 2014, à Doha, Timmers, Croenen, Emmanuel Vanluchene et Glenn Surgeloose avaient terminé cinquièmes en établissant le record de Belgique toujours en cours (6:52.66). (Belga)

La Belgique, qui avait réalisé le neuvième temps des séries (7:02.34), a été repêchée suite au forfait de la Grande-Bretagne, auteure du huitième et dernier chrono qualificatif (7:01.03). En finale, l'ordre restait le même. Louis Croenen, 22 ans, s'élançait en premier. Il terminait son passage en sixième position en 1:45.32. Thomas Thijs, 19 ans, dont c'est la première grande compétition chez les seniors, perdait deux places. Il signait un chrono de 1:46.66. Pieter Timmers, 28 ans, faisait gagner une position à la Belgique grâce à un chrono de 1:44.01. Le dernier relayeur, Lorenz Weiremans, 20 ans, se faisait cependant dépasser par la Chine. Il complétait son 200m en 1:46.37. La Belgique terminait en huitième position, pratiquement dans le même temps qu'en séries (7:02.36). Au matin, Croenen avait nagé en 1:45.14, Thijs en 1:47.63, Timmers en 1:42.51 et Weiremans en 1:47.06. Le titre est revenu à la Russie (6:52.10). Les Etats-Unis ont pris l'argent (6:53.34). Le Japon a complété le podium (6:53.54). En 2014, à Doha, Timmers, Croenen, Emmanuel Vanluchene et Glenn Surgeloose avaient terminé cinquièmes en établissant le record de Belgique toujours en cours (6:52.66). (Belga)