Coreelman, 25 ans, s'est classé neuvième (27.62) de la 8e série remportée par le Slovène Peter Stevens (26.33). Coreelman détient le record de Belgique de la distance en 27.34. Les seize meilleurs chronos accèdent aux demi-finales, programmées samedi à 19h30 heure locale (dimanche 1h30 en Belgique). Le dernier qualifié est le Finlandais Andrei Tuomola (26.77). Le plus rapide des 96 nageurs au départ a été le Russe Kirill Prigoda (26.23). Coreelman termine avec le 41e temps. Pour sa première participation à un championnat du monde, Coreelman a égalé son record de Belgique du 200m brasse (2:06.83) et amélioré son record personnel (de 59.32 à 59.15) sur 100m brasse, où il s'est rapproché du record national appartenant toujours à Frederik Deburghgraeve (58.79). Il a à chaque fois été éliminé en séries. (Belga)

Coreelman, 25 ans, s'est classé neuvième (27.62) de la 8e série remportée par le Slovène Peter Stevens (26.33). Coreelman détient le record de Belgique de la distance en 27.34. Les seize meilleurs chronos accèdent aux demi-finales, programmées samedi à 19h30 heure locale (dimanche 1h30 en Belgique). Le dernier qualifié est le Finlandais Andrei Tuomola (26.77). Le plus rapide des 96 nageurs au départ a été le Russe Kirill Prigoda (26.23). Coreelman termine avec le 41e temps. Pour sa première participation à un championnat du monde, Coreelman a égalé son record de Belgique du 200m brasse (2:06.83) et amélioré son record personnel (de 59.32 à 59.15) sur 100m brasse, où il s'est rapproché du record national appartenant toujours à Frederik Deburghgraeve (58.79). Il a à chaque fois été éliminé en séries. (Belga)