Ewoud Vromant, 35 ans, amputé du fémur à la jambe droite, avait décroché l'argent dans le contre-la-montre sur route jeudi. Samedi, il est battu dans un sprint à trois. Le Français Alexandre Leaute est devenu champion du monde devant le Russe Arslan Gilmutdinov, 2e au terme des 66,6 km au programme. La course a été quelque peu chaotique avec un départ groupé pour toutes les classes. Kris Bosmans, champion du monde l'an dernier en classe C3 en Italie, a été victime d'une chute peu après le départ. Après une longue poursuite, il a du finalement abandonner et être emmené à l'hôpital avec des éraflures sur tout son côté gauche. Diederick Schelfhout, en classe C3 aussi, a pu disputer la course en tête et termine 8e. "Nous avons roulé très vite et la course était vraiment chaotique avec beaucoup de chutes. J'ai eu la chance de ne pas tomber et vu les circonstances, je suis satisfait de ma troisième place même si je voulais l'or", a commenté Ewoud Vromant dans le communiqué du Comité Paralympique belge. Le Flandrien est champion de Belgique sur route en 2017 et 2018, année de son titre national contre la chrono. Il avait pris la 6e place de la poursuite aux Mondiaux sur piste en 2016 à Rio. Maxime Hordies était devenu vice-champion du monde de paracyclisme dans l'épreuve de handbike vendredi. Parmi les autres Belges en compétition samedi Griet Hoet (classe b, déficience visuelle) a pris la 6e place avec Anneleen Monsieur, comme pilote; Patrick Muylaert est 13e en classe C4, Niels Verschaeren 12e en classe C5. Koen Heuvinck et Thibaut Romanne ont pris aussi respectivement la 7e et la 12e place en classe C1. (Belga)