L'autre Belge engagé, Roger Habsch, a pris la 4e place en 22.69, terminant à 21/100 de la 3e place du Mexicain Navarro Sanchez. "Toni Piispanen a été dominant toute la saison mais ce soir je me sentais fort aussi. Il a été un tout petit peu au dessus. L'écart est très petit, donc je crois en mes chances sur le 200m, je ne lui ferai certainement pas de cadeau", a déclaré Peter Genyn, qui avait été sacré champion du monde en 2015 à Doha et il y a deux ans à Londres. Roger Habsch et Peter Genyn disputeront également le 200m en classe T51 mercredi. Plus tôt dans la journée, Léa Bayekula a participé aux séries du 100m T54. Malgré un record personnel en 17.58, elle ne s'est pas qualifiée pour la finale, à deux centièmes près. (Belga)