Seuls les auteurs des huit meilleurs chronos accédaient à la finale, tandis que les douze premiers empochaient un ticket pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. C'est la Hongrie qui a réussi le huitième temps, 3:13.90, et la Pologne, le douzième, 3:14.78. Les Etats-Unis (Townley Haas, Blake Pieroni, Michael Chadwick et Zach Apple) ont été les plus rapides: 3:11.31. Les Belges vont maintenant devoir se battre au cours des prochains mois, pour décrocher un des quatre derniers billets pour Tokyo-2020. "Ce qui est arrivé n'était pas prévu", a commenté le coach belge Ronald Gaastra sur Twitter. "Dans un relais il faut que les quatre membres soient bons. Mais on gagne en équipe, et donc on perd aussi en équipe..." (Belga)