Véritable épouvantail des épreuves d'endurance, Ledecky a survolé la finale grâce à un temps de 8:12.68. Elle a devancé la Chinoise Bingjie Li (8:15.46) et sa compatriote Leah Smits (8:17.22). C'est le 5e sacre pour Ledecky à Budapest après ses triomphes sur le 400m et 1.500m libre ainsi qu'avec les relais américains du 4x100m libre et 4x200m libre. Ledecky, 20 ans à peine, ambitionnait de remporter 6 médailles d'or à Budapest afin d'égaler la performance de sa compatriote Missy Franklin à Barcelone. Cependant, elle a dû se contenter de la médaille d'argent sur le 200m libre derrière l'Italienne Pellegrini. C'était la première fois que l'Américaine perdait une finale individuelle dans un grand championnat. C'est déjà le 14e titre mondial pour Ledecky, quadruple médaillée d'or aux derniers Jeux de Rio. (Belga)

Véritable épouvantail des épreuves d'endurance, Ledecky a survolé la finale grâce à un temps de 8:12.68. Elle a devancé la Chinoise Bingjie Li (8:15.46) et sa compatriote Leah Smits (8:17.22). C'est le 5e sacre pour Ledecky à Budapest après ses triomphes sur le 400m et 1.500m libre ainsi qu'avec les relais américains du 4x100m libre et 4x200m libre. Ledecky, 20 ans à peine, ambitionnait de remporter 6 médailles d'or à Budapest afin d'égaler la performance de sa compatriote Missy Franklin à Barcelone. Cependant, elle a dû se contenter de la médaille d'argent sur le 200m libre derrière l'Italienne Pellegrini. C'était la première fois que l'Américaine perdait une finale individuelle dans un grand championnat. C'est déjà le 14e titre mondial pour Ledecky, quadruple médaillée d'or aux derniers Jeux de Rio. (Belga)