L'Italienne Benedetta Pilato a réalisé le meilleur temps de ces séries en 29.98 secondes devant la détentrice du record du monde l'Américaine Lilly King (30.18). Vermeiren, qui vient d'avoir 17 ans le 21 juin, dispute ses premiers Mondiaux seniors. Elle n'est engagée que dans cette épreuve du 50m brasse dont la finale se nagera dimanche. La nageuse du Brabo s'est hissée en demie pour 4/100es, l'écart qui la sépare de la Sud-Africaine Tatjana Schoenmaker, 17e en 31.40, qui n'est autre que la vice-championne du monde du 200 brasse de Gwangju. Lecluyse, la meilleure Belge de ces 18es Mondiaux, quitte la Corée du Sud sur un mode mineur après avoir réalisé son objectif : disputer la finale du 200 brasse, sa première dans une compétition mondiale en grand bassin. Sa 7e place vendredi dans un chrono décevant pour elle aura sans doute joué sur son résultat ce samedi. Elle rentre toutefois de Gwangju avec deux nouveaux records nationaux sur 100 brasse (1:06.97), distance où elle n'a été écartée de la finale qu'après un barrage perdu face à l'Italienne Arianna Castiglioni, et sur 200 brasse (2:23.76). Elle a l'assurance de pouvoir nager aux Jeux Olympiques de Tokyo l'an prochain le 100m brasse. Elle s'était qualifiée dès le mois de mai sur le 200m brasse. (Belga)