Sixième au 1er pointage et cinquième au 2e, c'est dans la dernière partie de la descente que l'équipe coachée par Maxime Richard a dépassé les favoris slovènes, finalement relégués au pied du podium. Chez les dames, la Belgique représentée par Clémence Hulpiau, Louisiane Levaque et Lauranne Sinnesael s'est classée 7e et dernière, à plus de 15 secondes des lauréates françaises. En individuel, Léo Montulet a pris la 12e place et Laurane Sinnesael la 14e, respectivement en K1 chez les messieurs et chez les dames, en finale de la course sprint de ces Mondiaux de descente de rivière. Montulet, qualifié pour la finale grâce à une 12e place au terme des deux séries de qualifications vendredi, a conservé le même ordre dans la hiérarchie samedi, bouclant son parcours en 1:19.82, soit à 1.64 du vainqueur slovène Nejc Znidarcic (1:18.18). Le Français Maxence Barouh a pris la 2e place (1:18.21), le Tchèque Vojtech Matejicek complétant le podium (1:18.27). Côté féminin, le titre mondial est revenu à la Française Manon Hostens, en 1:24.81, devant la Tchèque Klara Vankova (1:26.37) et l'Italienne Mathilde Rosa (1:26.54). Sinnesael, sortie 14e des qualifications, a elle aussi gardé son rang en finale, terminant 14e, en 1:30.24, à 5:43 de la nouvelle championne mondiale. Dimanche se disputeront les titres en distance classique. (Belga)

Sixième au 1er pointage et cinquième au 2e, c'est dans la dernière partie de la descente que l'équipe coachée par Maxime Richard a dépassé les favoris slovènes, finalement relégués au pied du podium. Chez les dames, la Belgique représentée par Clémence Hulpiau, Louisiane Levaque et Lauranne Sinnesael s'est classée 7e et dernière, à plus de 15 secondes des lauréates françaises. En individuel, Léo Montulet a pris la 12e place et Laurane Sinnesael la 14e, respectivement en K1 chez les messieurs et chez les dames, en finale de la course sprint de ces Mondiaux de descente de rivière. Montulet, qualifié pour la finale grâce à une 12e place au terme des deux séries de qualifications vendredi, a conservé le même ordre dans la hiérarchie samedi, bouclant son parcours en 1:19.82, soit à 1.64 du vainqueur slovène Nejc Znidarcic (1:18.18). Le Français Maxence Barouh a pris la 2e place (1:18.21), le Tchèque Vojtech Matejicek complétant le podium (1:18.27). Côté féminin, le titre mondial est revenu à la Française Manon Hostens, en 1:24.81, devant la Tchèque Klara Vankova (1:26.37) et l'Italienne Mathilde Rosa (1:26.54). Sinnesael, sortie 14e des qualifications, a elle aussi gardé son rang en finale, terminant 14e, en 1:30.24, à 5:43 de la nouvelle championne mondiale. Dimanche se disputeront les titres en distance classique. (Belga)