Jeudi, Nina Derwael tentera de décrocher une cinquième médaille dans un grand championnat international, après ses deux titres européens aux barres asymétriques, le bronze à cet agrès aux Mondiaux 2017 à Montréal et l'argent à la poutre à l'Euro de Glasgow cet été. En qualifications, la Limbourgeoise, 18 ans, a totalisé 55,564 points, soit le quatrième score. Elle peut donc rêver d'un nouveau podium. D'autant que la troisième, la Japonaise Mai Murakami a obtenu à peine un dixième de plus (55,632). L'Américaine Simone Biles, championne olympique et grande favorite, avait dominé les qualifications (60,965) devant sa compatriote Morgan Hurd (56,465). Une autre gymnaste belge sera engagée jeudi: Axelle Klinckaert (GymMax). Avec un total de 52,074 points, elle avait réalisé le 27e score des qualifications, mais elle a bénéficié de la règle de deux gymnastes par pays au maximum qualifiées pour pouvoir disputer la finale. (Belga)

Jeudi, Nina Derwael tentera de décrocher une cinquième médaille dans un grand championnat international, après ses deux titres européens aux barres asymétriques, le bronze à cet agrès aux Mondiaux 2017 à Montréal et l'argent à la poutre à l'Euro de Glasgow cet été. En qualifications, la Limbourgeoise, 18 ans, a totalisé 55,564 points, soit le quatrième score. Elle peut donc rêver d'un nouveau podium. D'autant que la troisième, la Japonaise Mai Murakami a obtenu à peine un dixième de plus (55,632). L'Américaine Simone Biles, championne olympique et grande favorite, avait dominé les qualifications (60,965) devant sa compatriote Morgan Hurd (56,465). Une autre gymnaste belge sera engagée jeudi: Axelle Klinckaert (GymMax). Avec un total de 52,074 points, elle avait réalisé le 27e score des qualifications, mais elle a bénéficié de la règle de deux gymnastes par pays au maximum qualifiées pour pouvoir disputer la finale. (Belga)