Avec un total de 158.970 points totalisé déjà samedi matin lors des qualifications, la Belgique a pris la 11e place à l'issue du passage de l'ensemble des onze subdivisions qui s'est achevé dimanche. C'est le même résultat qu'en 2014 et 2015 pour des Belges qui valident leur participation pour les championnats du monde l'an prochain à Stuttgart. Nina Derwael (TK Sta Paraat Hasselt) a vu sa place en finale confirmée aux barres asymétriques et à la poutre ainsi que pour le concours général. La double championne d'Europe avait été notée à 15.066 points aux barres asymétriques samedi, son agrès de prédilection, soit le meilleur résultat des qualifications. Elle avait été notée à 15.033 aux Mondiaux l'an dernier, ce qui lui avait valu de monter sur la 3e marche du podium. Elle sera favorite vendredi. Nina Derwael a en outre totalisé 55.564 points, ce qui lui vaut de prendre la 4e place des qualifications pour le concours général (all-round), soit le meilleur résultat d'une gymnaste belge à ce niveau. A la poutre, Nina Derwael avait reçu une note de 13.766 (6e) pour se qualifier aussi pour la finale, elle qui fut médaillée d'argent à l'Euro cet été sur cet agrès. L'autre gymnaste belge qui a effectué les quatre exercices, Axelle Klinckaert (GymMax) avait réalisé un total de 52.074 points pour se situer en 27e position, mais elle bénéficie de la règle de deux gymnastes par pays au maximum qualifiées pour pouvoir disputer la finale du concours all-round jeudi prochain. C'est la première fois de son histoire que la Belgique décroche quatre finales individuelles chez les dames aux championnats du monde. L'Américaine Simone Biles, triple championne du monde au concours général et championne olympique, a dominé ces qualifications. Elle se qualifie, comme première à chaque fois, pour le concours général (60.965), le saut, la poutre et le sol. Elle devance au concours général sa compatriote Morgan Hurd, sacrée l'an dernier (56.465), et la Japonaise Mai Murakami (55.632). La finale par équipe chez les dames (top 8) se déroulera mardi à 14h00. La finale du concours général (top 24) se déroulera jeudi prochain (14h00). Enfin, les finales par engin (top 8) se dérouleront vendredi (saut et barres asymétriques) et samedi poutre et sol) à 14h00 également. Vendredi, l'équipe masculine belge avait terminé 19e des qualifications. Insuffisant pour se hisser en finale mais en ordre utile pour les Mondiaux 2019 de Stuttgart où les derniers billets pour Tokyo 2020 seront attribués. (Belga)

Avec un total de 158.970 points totalisé déjà samedi matin lors des qualifications, la Belgique a pris la 11e place à l'issue du passage de l'ensemble des onze subdivisions qui s'est achevé dimanche. C'est le même résultat qu'en 2014 et 2015 pour des Belges qui valident leur participation pour les championnats du monde l'an prochain à Stuttgart. Nina Derwael (TK Sta Paraat Hasselt) a vu sa place en finale confirmée aux barres asymétriques et à la poutre ainsi que pour le concours général. La double championne d'Europe avait été notée à 15.066 points aux barres asymétriques samedi, son agrès de prédilection, soit le meilleur résultat des qualifications. Elle avait été notée à 15.033 aux Mondiaux l'an dernier, ce qui lui avait valu de monter sur la 3e marche du podium. Elle sera favorite vendredi. Nina Derwael a en outre totalisé 55.564 points, ce qui lui vaut de prendre la 4e place des qualifications pour le concours général (all-round), soit le meilleur résultat d'une gymnaste belge à ce niveau. A la poutre, Nina Derwael avait reçu une note de 13.766 (6e) pour se qualifier aussi pour la finale, elle qui fut médaillée d'argent à l'Euro cet été sur cet agrès. L'autre gymnaste belge qui a effectué les quatre exercices, Axelle Klinckaert (GymMax) avait réalisé un total de 52.074 points pour se situer en 27e position, mais elle bénéficie de la règle de deux gymnastes par pays au maximum qualifiées pour pouvoir disputer la finale du concours all-round jeudi prochain. C'est la première fois de son histoire que la Belgique décroche quatre finales individuelles chez les dames aux championnats du monde. L'Américaine Simone Biles, triple championne du monde au concours général et championne olympique, a dominé ces qualifications. Elle se qualifie, comme première à chaque fois, pour le concours général (60.965), le saut, la poutre et le sol. Elle devance au concours général sa compatriote Morgan Hurd, sacrée l'an dernier (56.465), et la Japonaise Mai Murakami (55.632). La finale par équipe chez les dames (top 8) se déroulera mardi à 14h00. La finale du concours général (top 24) se déroulera jeudi prochain (14h00). Enfin, les finales par engin (top 8) se dérouleront vendredi (saut et barres asymétriques) et samedi poutre et sol) à 14h00 également. Vendredi, l'équipe masculine belge avait terminé 19e des qualifications. Insuffisant pour se hisser en finale mais en ordre utile pour les Mondiaux 2019 de Stuttgart où les derniers billets pour Tokyo 2020 seront attribués. (Belga)