Sa deuxième place l'an dernier a constitué une surprise après une saison difficile. Ces derniers mois, le leader de Marlux-Bingoal s'est montré beaucoup plus régulier. "J'ai eu une belle saison avec beaucoup de places d'honneur. Après Mathieu (van der Poel), Wout (van Aert) et Toon (Aerts), je suis quatrième en termes de résultats. Donc, on peut rêver d'un bon résultat au Mondial", a pronostiqué Vanthourenhout. La veille de la dernière manche de la Coupe du Monde à Hoogerheide, il a été victime d'une intoxication alimentaire et a déclaré forfait. "C'était un peu un choc. Normalement, je ne suis pas vraiment allergique et je peux manger n'importe quoi. C'est arrivé de façon inattendue et nous ne savons toujours pas ce qui s'est passé. Pendant l'entraînement, je suis tombé malade et il y a probablement eu de la panique. J'ai été à l'hôpital et le dimanche, j'ai dormi presque toute la journée. Maintenant, je me sens de nouveau bien, depuis mardi en fait. Mardi, je me suis entraîné derrière le cyclomoteur. Mercredi, j'ai effectué une séance en forêt à Kluisberg et je suis de nouveau allé dans le rouge. C'était nécessaire, parce que le test que j'avais voulu faire pendant le cross à Hoogerheide après de longues séances d'entraînement sur route, est tombé à l'eau. Jeudi, on a voyagé et je me suis reposé. Vendredi, j'ai fait de la reconnaissance", a expliqué le coureur. "Je n'ai pas été en mesure de rouler à Hoogerheide et c'est dommage. Mais d'un autre côté, je suis peut-être un peu plus frais que les autres. Mercredi, à l'entraînement, j'avais de bonnes sensations. De plus, je pense que sur ce parcours la condition seule n'est pas décisive. Il est fort technique et cela me convient. Je n'ai pas à avoir peur." La Belgique peut-elle bloquer Mathieu van der Poel? "C'est difficile de faire quelque chose l'un pour l'autre dans un cross, mais nous allons essayer. Il sera important de ne pas laisser filer Mathieu tôt dans la course. Toon et Wout doivent le prendre immédiatement et j'espère que je serai là aussi. Alors, en bloc, on pourra peut-être faire quelque chose. Personnellement, je crois au podium. J'y suis parvenu lors de mes trois dernières épreuves: le National, Bruxelles et Pontchâteau. Donc, je ne pense pas que ce soit impossible dimanche." (Belga)

Sa deuxième place l'an dernier a constitué une surprise après une saison difficile. Ces derniers mois, le leader de Marlux-Bingoal s'est montré beaucoup plus régulier. "J'ai eu une belle saison avec beaucoup de places d'honneur. Après Mathieu (van der Poel), Wout (van Aert) et Toon (Aerts), je suis quatrième en termes de résultats. Donc, on peut rêver d'un bon résultat au Mondial", a pronostiqué Vanthourenhout. La veille de la dernière manche de la Coupe du Monde à Hoogerheide, il a été victime d'une intoxication alimentaire et a déclaré forfait. "C'était un peu un choc. Normalement, je ne suis pas vraiment allergique et je peux manger n'importe quoi. C'est arrivé de façon inattendue et nous ne savons toujours pas ce qui s'est passé. Pendant l'entraînement, je suis tombé malade et il y a probablement eu de la panique. J'ai été à l'hôpital et le dimanche, j'ai dormi presque toute la journée. Maintenant, je me sens de nouveau bien, depuis mardi en fait. Mardi, je me suis entraîné derrière le cyclomoteur. Mercredi, j'ai effectué une séance en forêt à Kluisberg et je suis de nouveau allé dans le rouge. C'était nécessaire, parce que le test que j'avais voulu faire pendant le cross à Hoogerheide après de longues séances d'entraînement sur route, est tombé à l'eau. Jeudi, on a voyagé et je me suis reposé. Vendredi, j'ai fait de la reconnaissance", a expliqué le coureur. "Je n'ai pas été en mesure de rouler à Hoogerheide et c'est dommage. Mais d'un autre côté, je suis peut-être un peu plus frais que les autres. Mercredi, à l'entraînement, j'avais de bonnes sensations. De plus, je pense que sur ce parcours la condition seule n'est pas décisive. Il est fort technique et cela me convient. Je n'ai pas à avoir peur." La Belgique peut-elle bloquer Mathieu van der Poel? "C'est difficile de faire quelque chose l'un pour l'autre dans un cross, mais nous allons essayer. Il sera important de ne pas laisser filer Mathieu tôt dans la course. Toon et Wout doivent le prendre immédiatement et j'espère que je serai là aussi. Alors, en bloc, on pourra peut-être faire quelque chose. Personnellement, je crois au podium. J'y suis parvenu lors de mes trois dernières épreuves: le National, Bruxelles et Pontchâteau. Donc, je ne pense pas que ce soit impossible dimanche." (Belga)