"Le bronze me semblait le maximum que je pouvais atteindre derrière ces deux ténors dominateurs. Et même, ce n'était pas facile car beaucoup d'autres coureurs avaient cet objectif." "J'ai été sur un nuage pendant une heure", a poursuivi le vice-champion du monde. "Lors du premier tour, je suis resté dans la roue de Wout et Mathieu. Je me suis senti pousser des ailes. Je suis parvenu à passer Mathieu et cela ne m'était jamais arrivé sur toute la saison. Je suis heureux avec cette deuxième place. J'étais le deuxième homme plus fort sur le parcours." Vanthourenhout donne ainsi une autre couleur à sa saison qui n'avait pas été satisfaisante avant cette médaille. "En effet, ma saison ne s'est pas déroulée comme il le fallait. J'ai eu des problèmes au genou en été et je n'ai pas pu me préparer au mieux. Cette médaille me 'booste', me donne de la confiance et me motive à travailler dans les prochains mois afin d'être prêt pour la saison prochaine." (Belga)

"Le bronze me semblait le maximum que je pouvais atteindre derrière ces deux ténors dominateurs. Et même, ce n'était pas facile car beaucoup d'autres coureurs avaient cet objectif." "J'ai été sur un nuage pendant une heure", a poursuivi le vice-champion du monde. "Lors du premier tour, je suis resté dans la roue de Wout et Mathieu. Je me suis senti pousser des ailes. Je suis parvenu à passer Mathieu et cela ne m'était jamais arrivé sur toute la saison. Je suis heureux avec cette deuxième place. J'étais le deuxième homme plus fort sur le parcours." Vanthourenhout donne ainsi une autre couleur à sa saison qui n'avait pas été satisfaisante avant cette médaille. "En effet, ma saison ne s'est pas déroulée comme il le fallait. J'ai eu des problèmes au genou en été et je n'ai pas pu me préparer au mieux. Cette médaille me 'booste', me donne de la confiance et me motive à travailler dans les prochains mois afin d'être prêt pour la saison prochaine." (Belga)