Verdonschot, 20 ans, vice-championne de Belgique élites, était la seule Belge au départ et pouvait prétendre à une médaille au départ. Dans les phases initiales, elle s'est retrouvée aux avant-postes, avec la Britannique Evie Richards, tenante du titre, l'Américaine Ellen Noble et la Néerlandaise Annemarie Worst. Mais à la mi-course, elle a dû laisser filer le trio. Victime de deux chutes sur le très piégeux parcours luxembourgeois, Verdonschot a conservé la quatrième place jusqu'à l'arrivée. À l'avant, les spectateurs ont pu assister à un duel entre Noble et Worst. Noble a craqué dans le dernier tour. Worst s'est imposée avec une dizaine secondes d'avance. Richards a pris le bronze, à une demi-minute. Verdonschot a franchi la ligne une minute après la gagnante. Plus tôt dans la journée, le Britannique Thomas Pidcock avait confirmé son statut de favori chez les juniors garçons. Samedi, la course élites dames est encore au programme. Dimanche, les espoirs et élites messieurs entreront en action. (Belga)

Verdonschot, 20 ans, vice-championne de Belgique élites, était la seule Belge au départ et pouvait prétendre à une médaille au départ. Dans les phases initiales, elle s'est retrouvée aux avant-postes, avec la Britannique Evie Richards, tenante du titre, l'Américaine Ellen Noble et la Néerlandaise Annemarie Worst. Mais à la mi-course, elle a dû laisser filer le trio. Victime de deux chutes sur le très piégeux parcours luxembourgeois, Verdonschot a conservé la quatrième place jusqu'à l'arrivée. À l'avant, les spectateurs ont pu assister à un duel entre Noble et Worst. Noble a craqué dans le dernier tour. Worst s'est imposée avec une dizaine secondes d'avance. Richards a pris le bronze, à une demi-minute. Verdonschot a franchi la ligne une minute après la gagnante. Plus tôt dans la journée, le Britannique Thomas Pidcock avait confirmé son statut de favori chez les juniors garçons. Samedi, la course élites dames est encore au programme. Dimanche, les espoirs et élites messieurs entreront en action. (Belga)