"Ce fut une course très exigeante, il a fallu rouler vite dès le début de course", a expliqué Wout van Aert. "Si on considère le moment crucial, la finale, on voit que Julian Alphilippe était le plus fort de tous, il a placé plusieurs attaques et a été le seul à pouvoir le faire. A la fin, il était impossible de répondre". Wout van Aert a expliqué qu'il a souffert dans la finale où il a manqué de force. "Le travail de l'équipe a été excellent, mais je ne m'attendais pas à ce que la pression nous soit mise aussi vite dans la course. Dès le premier circuit flandrien, à 200 kilomètres de l'arrivée, la course avait déjà explosé. Mais, malgré la pression sur nos épaules, nous avons bien géré le stress, nous avons compliqué la tâche des autres nations en haussant le rythme en tête de course. La tactique a été respectée. Je ne peux pas dire que j'ai été totalement mauvais mais je n'avais tout simplement pas les jambes pour faire une bonne finale. J'ai donc dit à Jasper (Stuyven) de jouer sa propre carte, ce qu'il a très bien mais il s'est classé 4e, et c'est très dommage". Wout van Aert a souligné l'ambiance énorme qui a marqué le championnat du monde à Louvain. "Nous avons vécu une expérience extraordinaire", a commenté le champion de Belgique. "Ce fut magique de disputer cette course et je peux être fier du travail accompli par toute l'équipe. Mais je suis très déçu de ne pas avoir pu répondre aux attentes jusqu'au bout. Je me sens assez mal pour cela". (Belga)

"Ce fut une course très exigeante, il a fallu rouler vite dès le début de course", a expliqué Wout van Aert. "Si on considère le moment crucial, la finale, on voit que Julian Alphilippe était le plus fort de tous, il a placé plusieurs attaques et a été le seul à pouvoir le faire. A la fin, il était impossible de répondre". Wout van Aert a expliqué qu'il a souffert dans la finale où il a manqué de force. "Le travail de l'équipe a été excellent, mais je ne m'attendais pas à ce que la pression nous soit mise aussi vite dans la course. Dès le premier circuit flandrien, à 200 kilomètres de l'arrivée, la course avait déjà explosé. Mais, malgré la pression sur nos épaules, nous avons bien géré le stress, nous avons compliqué la tâche des autres nations en haussant le rythme en tête de course. La tactique a été respectée. Je ne peux pas dire que j'ai été totalement mauvais mais je n'avais tout simplement pas les jambes pour faire une bonne finale. J'ai donc dit à Jasper (Stuyven) de jouer sa propre carte, ce qu'il a très bien mais il s'est classé 4e, et c'est très dommage". Wout van Aert a souligné l'ambiance énorme qui a marqué le championnat du monde à Louvain. "Nous avons vécu une expérience extraordinaire", a commenté le champion de Belgique. "Ce fut magique de disputer cette course et je peux être fier du travail accompli par toute l'équipe. Mais je suis très déçu de ne pas avoir pu répondre aux attentes jusqu'au bout. Je me sens assez mal pour cela". (Belga)