"Il faut être réaliste, le plateau est ici beaucoup plus relevé qu'à l'Euro", a avoué Victor Campenaerts lundi, lui qui fut 2e du rendez-vous de Plumelec le mois dernier. "Je prend le départ avec une certaine ambition, mais avec lucidité aussi. Des gars comme Tony Martin, Rohan Dennis, Tom Dumoulin, Vasil Kiryienka, (le Bélarusse, tenant du titre) ou Castroviejo, le champion d'Europe sont intrinsèquement plus forts que moi. Alors avec une place dans le top 10, je serais vraiment content. Si tout roule à la perfection, je peux rêver à mieux, mais un top 5 me paraît tout de même impossible," a ajouté l'Anversois champion de Belgique, 5e du contre-la-montre par équipes de dimanche avec LottoNL-Jumbo. "Le parcours me convient bien. Je suis petit et aérodynamique, sur un parcours rapide et plat, cela plaide en ma faveur. Et je me suis bien acclimaté à la chaleur, même s'il c'est différent de courir en équipe qu'en individuel." Victor Campenaerts s'élancera à 13h58, Yves Lampaert à 13h30. La Belgique n'a jamais fait mieux qu'une 6e place dans l'épreuve chronométrée des Mondiaux organisé depuis 1994. Nico Emonds (1994), Leif Hoste (2001) et Stijn Devolder (2008) avaient en effet terminé aux portes du top 5. (Belga)

"Il faut être réaliste, le plateau est ici beaucoup plus relevé qu'à l'Euro", a avoué Victor Campenaerts lundi, lui qui fut 2e du rendez-vous de Plumelec le mois dernier. "Je prend le départ avec une certaine ambition, mais avec lucidité aussi. Des gars comme Tony Martin, Rohan Dennis, Tom Dumoulin, Vasil Kiryienka, (le Bélarusse, tenant du titre) ou Castroviejo, le champion d'Europe sont intrinsèquement plus forts que moi. Alors avec une place dans le top 10, je serais vraiment content. Si tout roule à la perfection, je peux rêver à mieux, mais un top 5 me paraît tout de même impossible," a ajouté l'Anversois champion de Belgique, 5e du contre-la-montre par équipes de dimanche avec LottoNL-Jumbo. "Le parcours me convient bien. Je suis petit et aérodynamique, sur un parcours rapide et plat, cela plaide en ma faveur. Et je me suis bien acclimaté à la chaleur, même s'il c'est différent de courir en équipe qu'en individuel." Victor Campenaerts s'élancera à 13h58, Yves Lampaert à 13h30. La Belgique n'a jamais fait mieux qu'une 6e place dans l'épreuve chronométrée des Mondiaux organisé depuis 1994. Nico Emonds (1994), Leif Hoste (2001) et Stijn Devolder (2008) avaient en effet terminé aux portes du top 5. (Belga)