Le maillot rose de Tom Dumoulin, quatre étapes au Tour de France, le maillot vert et celui de la montagne, et quelques autres victoires dont celle de ce dimanche: cette saison, la formation allemande a brillé sur tous les fronts. "Nous savions que nous étions bien préparés mais nous ne sous attendions pas à être champions du monde", a reconnu Dumoulin. Quick-Step Floors, BMC, LottoNL-Jumbo ont effectué des stages. Quel est le secret de Sunweb? "Et bien, nous nous sommes bien entraînés samedi sur le parcours", a prétendu Dumoulin en souriant. "Evidemment, nous nous sommes aussi entraînés ensemble mais cela remonte déjà à l'hiver. Nous n'avions pas le temps de nous préparer parce que certains étaient à la Vuelta et d'autres au Canada. C'est fou! J'éprouve un sentiment spécial. Je pense effectivement que cette année, nous avions une forte équipe, qui était tellement homogène. C'était absolument incroyable. C'était tellement fluide. On avait un bon rythme et on l'a gardé jusqu'à la fin. On a essayé de rester ensemble surtout dans la longue montée et ça a fonctionné. Je n'ai pas de mots, c'est vraiment inattendu mais c'est génial. Déjà samedi à l'entraînement, j'avais ressenti que nous étions bien". Team Sky a pris un meilleur départ mais a moins bien fini après s'être vite retrouvé à quatre. "Nous n'avons jamais paniqué lorsque nous avons entendu ce pointage", a avancé Michael Matthews. "Nous savions que sur ce parcours, il ne fallait pas démarrer trop fort. Sur la raide montée, Tom a imprimé un certain rythme que nous devions tous suivre. Cela a marché. Nous avions une force de cheval dans les jambes. Nous devions croire en nous-mêmes, rouler à fond et prendre ce maillot arc-en-ciel". (Belga)

Le maillot rose de Tom Dumoulin, quatre étapes au Tour de France, le maillot vert et celui de la montagne, et quelques autres victoires dont celle de ce dimanche: cette saison, la formation allemande a brillé sur tous les fronts. "Nous savions que nous étions bien préparés mais nous ne sous attendions pas à être champions du monde", a reconnu Dumoulin. Quick-Step Floors, BMC, LottoNL-Jumbo ont effectué des stages. Quel est le secret de Sunweb? "Et bien, nous nous sommes bien entraînés samedi sur le parcours", a prétendu Dumoulin en souriant. "Evidemment, nous nous sommes aussi entraînés ensemble mais cela remonte déjà à l'hiver. Nous n'avions pas le temps de nous préparer parce que certains étaient à la Vuelta et d'autres au Canada. C'est fou! J'éprouve un sentiment spécial. Je pense effectivement que cette année, nous avions une forte équipe, qui était tellement homogène. C'était absolument incroyable. C'était tellement fluide. On avait un bon rythme et on l'a gardé jusqu'à la fin. On a essayé de rester ensemble surtout dans la longue montée et ça a fonctionné. Je n'ai pas de mots, c'est vraiment inattendu mais c'est génial. Déjà samedi à l'entraînement, j'avais ressenti que nous étions bien". Team Sky a pris un meilleur départ mais a moins bien fini après s'être vite retrouvé à quatre. "Nous n'avons jamais paniqué lorsque nous avons entendu ce pointage", a avancé Michael Matthews. "Nous savions que sur ce parcours, il ne fallait pas démarrer trop fort. Sur la raide montée, Tom a imprimé un certain rythme que nous devions tous suivre. Cela a marché. Nous avions une force de cheval dans les jambes. Nous devions croire en nous-mêmes, rouler à fond et prendre ce maillot arc-en-ciel". (Belga)