"C'était très difficile", a confié De Vuyst après la course. "Cela montait et descendait tout le temps, ça n'arrêtait pas. Sur la deuxième ascension, j'étais un peu trop loin. Je ne l'ai pas vraiment vu, après j'ai entendu qu'Annemiek s'était échappée. De très loin. Un mot: chapeau", a-t-elle déclaré au sujet de sa future coéquipière chez Mitchelton-Scott. "J'étais un peu trop loin, mais mes jambes étaient bonnes. Seulement, au moment où elle est partie, je ne l'ai pas vue. Après, j'ai essayé de faire de mon mieux. Annemiek est très forte, elle peut grimper et rouler le contre-la-montre. Aujourd'hui, elle a fait la différence sur cette ascension et après a poursuivi pendant 100 km. Chapeau bas, je le répète. Personnellement, je suis contente. J'espérais un top-10, c'est une 14e place. Peut-être que je pouvais me rapprocher un peu plus, mais ce sont des détails au sprint." (Belga)