"C'était une course très rapide, ça n'a jamais arrêté. Nous avons roulé à plus de 38 km/h sur un tel parcours, et en juniores. Cela en dit long. Et il y a eu des chutes aussi", a raconté Vanhove. "J'ai sprinté pour la troisième place, mais dès l'entame du sprint j'ai senti que c'était fini, je n'avais plus les jambes. J'ai essayé d'accélérer, mais c'était difficile. Je finis tout de même à une belle septième place." Vanhove n'a pas pu répondre à l'attaque de la Britannique Zoé Backstedt, titrée, et de l'Américaine Kaia Schmid, deuxième. "Je les connais de la piste. Elles sont fortes et étaient les meilleures aujourd'hui. Je voulais les accompagner, mais elles étaient très rapides et j'étais déjà à bloc. Zoé est une juniore première année, mais elle est très talentueuse, même sur la piste." Vanhove se dit "contente de son résultat". "On a pu voir que j'appartiens un peu au top international dans cette catégorie. Cela me réjouit." (Belga)

"C'était une course très rapide, ça n'a jamais arrêté. Nous avons roulé à plus de 38 km/h sur un tel parcours, et en juniores. Cela en dit long. Et il y a eu des chutes aussi", a raconté Vanhove. "J'ai sprinté pour la troisième place, mais dès l'entame du sprint j'ai senti que c'était fini, je n'avais plus les jambes. J'ai essayé d'accélérer, mais c'était difficile. Je finis tout de même à une belle septième place." Vanhove n'a pas pu répondre à l'attaque de la Britannique Zoé Backstedt, titrée, et de l'Américaine Kaia Schmid, deuxième. "Je les connais de la piste. Elles sont fortes et étaient les meilleures aujourd'hui. Je voulais les accompagner, mais elles étaient très rapides et j'étais déjà à bloc. Zoé est une juniore première année, mais elle est très talentueuse, même sur la piste." Vanhove se dit "contente de son résultat". "On a pu voir que j'appartiens un peu au top international dans cette catégorie. Cela me réjouit." (Belga)