L'équipe belge de relais mixte sera composée de Shari Bossuyt, Jolien D'Hoore, Lotte Kopecky, Victor Campenaerts, Ben Hermans et Yves Lampaert. Les trois hommes s'élanceront à Knokke-Heist pour un contre-la-montre par équipe de 22,5 kilomètres. A l'arrivée des hommes à Bruges, et au passage du 2e homme sur la ligne, les trois coureuses s'élanceront, dans la zone de relais, pour un parcours en boucle de 22 kilomètres autour de Bruges. Les temps seront cumulés pour établir le classement. Les relais par équipes, introduits dans le programme des championnats du monde en 1962 pour les hommes et en 1987 pour les femmes, ont été supprimés en 1994 au profit des contre-la-montre individuels. Des relais par équipes de marque ont ensuite été créés en 2012 et supprimés après 2018 pour être remplacés par des relais mixtes, dont l'objectif est, outre la performance sportive, de mettre l'accent sur l'égalité homme-femme. Le nouveau concept des championnats du monde a été programmé en 2019 à Harrogate où les Pays-Bas de Lucinda Brandt et Jos van Emden se sont imposés devant l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Les Belges s'étaient classés 9e sur 11 équipes. L'édition 2020 des Mondiaux de relais mixtes a été annulée en raison de la crise sanitaire. "Nous avons de grandes ambitions pour les relais mixtes des championnats du monde. Nous partons clairement pour une médaille, voire plus si possible. Les Néerlandais seront forts, tout autant que les Britanniques, les Allemands, les Danois", a indiqué Ben Hermans, seul coureur du relais mixte qui ne disputera pas la course en ligne des Mondiaux. "Ce sera nouveau pour moi et pour la plupart de mes collègues", a souligné Yves Lampaert. "Nous nous entraînons bien. Tout dépendra de l'évolution de la course." (Belga)

L'équipe belge de relais mixte sera composée de Shari Bossuyt, Jolien D'Hoore, Lotte Kopecky, Victor Campenaerts, Ben Hermans et Yves Lampaert. Les trois hommes s'élanceront à Knokke-Heist pour un contre-la-montre par équipe de 22,5 kilomètres. A l'arrivée des hommes à Bruges, et au passage du 2e homme sur la ligne, les trois coureuses s'élanceront, dans la zone de relais, pour un parcours en boucle de 22 kilomètres autour de Bruges. Les temps seront cumulés pour établir le classement. Les relais par équipes, introduits dans le programme des championnats du monde en 1962 pour les hommes et en 1987 pour les femmes, ont été supprimés en 1994 au profit des contre-la-montre individuels. Des relais par équipes de marque ont ensuite été créés en 2012 et supprimés après 2018 pour être remplacés par des relais mixtes, dont l'objectif est, outre la performance sportive, de mettre l'accent sur l'égalité homme-femme. Le nouveau concept des championnats du monde a été programmé en 2019 à Harrogate où les Pays-Bas de Lucinda Brandt et Jos van Emden se sont imposés devant l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Les Belges s'étaient classés 9e sur 11 équipes. L'édition 2020 des Mondiaux de relais mixtes a été annulée en raison de la crise sanitaire. "Nous avons de grandes ambitions pour les relais mixtes des championnats du monde. Nous partons clairement pour une médaille, voire plus si possible. Les Néerlandais seront forts, tout autant que les Britanniques, les Allemands, les Danois", a indiqué Ben Hermans, seul coureur du relais mixte qui ne disputera pas la course en ligne des Mondiaux. "Ce sera nouveau pour moi et pour la plupart de mes collègues", a souligné Yves Lampaert. "Nous nous entraînons bien. Tout dépendra de l'évolution de la course." (Belga)