"Leezer a pris quelques longueurs, j'ai regardé autour de moi avec Tom dans ma roue, espérant que quelqu'un viendrait. Mais personne n'est venu me soutenir. Tout le monde regardait Tom et j'ai donc dû moi-même contrer. C'était trop tôt". A cause de cet incident, Boonen avait en effet perdu son poisson-pilote. "C'était un sprint où il fallait venir de l'arrière. Mais nous n'avions pas le choix, je devais y aller, me lancer tôt. Si j'avais pu garder mes forces jusqu'aux 500m, pour emmener Tom jusqu'aux 200, le sprint aurait été tout autre, avec de plus grandes chances pour Tom. Sagan a fait le sprint parfait, il est revenu de tout derrière. Chapeau. Dommage que nous n'ayons que le bronze, mais c'est mieux que rien. Je pense que l'on peut être fier de ce que l'on a montré". (Belga)

"Leezer a pris quelques longueurs, j'ai regardé autour de moi avec Tom dans ma roue, espérant que quelqu'un viendrait. Mais personne n'est venu me soutenir. Tout le monde regardait Tom et j'ai donc dû moi-même contrer. C'était trop tôt". A cause de cet incident, Boonen avait en effet perdu son poisson-pilote. "C'était un sprint où il fallait venir de l'arrière. Mais nous n'avions pas le choix, je devais y aller, me lancer tôt. Si j'avais pu garder mes forces jusqu'aux 500m, pour emmener Tom jusqu'aux 200, le sprint aurait été tout autre, avec de plus grandes chances pour Tom. Sagan a fait le sprint parfait, il est revenu de tout derrière. Chapeau. Dommage que nous n'ayons que le bronze, mais c'est mieux que rien. Je pense que l'on peut être fier de ce que l'on a montré". (Belga)