Si Fuglsang (Astana) est apparu affuté lors du dernier Tour d'Espagne, lors duquel il a levé les bras au terme de la 16e étape, le parcours anglais devrait davantage convenir à un puncheur comme Valgren (Dimension Data). Le Danois de 27 ans a déjà prouvé qu'il était capable d'émerger dans des classiques d'un jour, lui qui a remporté le Circuit Het Nieuwsblad et l'Amstel Gold Race en 2018. L'année dernière, il avait également terminé 7e des Mondiaux à Innsbruck. Valgren et Fuglsang, médaillé d'argent aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, seront épaulés par Magnus Cort Nielsen (Astana), Mads Pedersen (Trek-Segafredo), Casper Pedersen (Sunweb), Christopher Juul-Jensen (Mitchelton-Scott), Michael Morkov et Asgreen (Deceuninck-Quick Step). Ce dernier pourrait se mêler à la lutte pour le podium lors de l'épreuve chronométrée, lui qui a remporté le titre de champion du Danemark de l'exercice avant de décrocher la médaille d'argent à l'Euro derrière Remco Evenepoel. La course en ligne, longue de 285 kilomètres entre Leeds et Harrogate, est prévue le dimanche 29 septembre. (Belga)