Sacrée en 2014 à Ponferrada et en 2015 à Richmond, l'équipe estime qu'elle a toutes ses chances de prolonger son titre. "Nous nous présentons avec de grandes chances de défendre notre titre", a indiqué Jackson Stewart, un des directeurs sportifs. "Nous avons une bonne équipe, de purs spécialistes du chrono individuel, qui ont ensemble perfectionné l'art du contre-la-montre par équipe, de telle manière qu'il était réellement difficile de faire la sélection finale de 6 coureurs". En réalité, BMC se présentera avec une équipe en grande partie identique à celle de l'an dernier. Le seul changement est le remplacement de Silvan Dillier par Joey Rosskopf. BMC avait, à l'époque, pris place sur la plus haute marche du podium devant Etixx-Quick Step, qui alignait notamment Tom Boonen et Yves Lampaert, et Movistar. "La forme est bonne, ce que l'on a pu voir avec ces 6 coureurs faisant partie de l'équipe gagnante au chrono par équipe de l'Eneco Tour il y a quelques semaines. Nous avons fait tout ce qui était possible en termes d'entrainement et de perfectionnement de notre équipement". Manuel Quinziato, 36 ans, sera pour la 5e fois aligné dans l'équipe BMC du chrono par équipes des championnats du monde. "C'est probablement l'épreuve la plus stressante que l'on roule. Cette année, ce sera d'autant plus dur que nous serons les favoris", a indiqué le coureur. (Belga)

Sacrée en 2014 à Ponferrada et en 2015 à Richmond, l'équipe estime qu'elle a toutes ses chances de prolonger son titre. "Nous nous présentons avec de grandes chances de défendre notre titre", a indiqué Jackson Stewart, un des directeurs sportifs. "Nous avons une bonne équipe, de purs spécialistes du chrono individuel, qui ont ensemble perfectionné l'art du contre-la-montre par équipe, de telle manière qu'il était réellement difficile de faire la sélection finale de 6 coureurs". En réalité, BMC se présentera avec une équipe en grande partie identique à celle de l'an dernier. Le seul changement est le remplacement de Silvan Dillier par Joey Rosskopf. BMC avait, à l'époque, pris place sur la plus haute marche du podium devant Etixx-Quick Step, qui alignait notamment Tom Boonen et Yves Lampaert, et Movistar. "La forme est bonne, ce que l'on a pu voir avec ces 6 coureurs faisant partie de l'équipe gagnante au chrono par équipe de l'Eneco Tour il y a quelques semaines. Nous avons fait tout ce qui était possible en termes d'entrainement et de perfectionnement de notre équipement". Manuel Quinziato, 36 ans, sera pour la 5e fois aligné dans l'équipe BMC du chrono par équipes des championnats du monde. "C'est probablement l'épreuve la plus stressante que l'on roule. Cette année, ce sera d'autant plus dur que nous serons les favoris", a indiqué le coureur. (Belga)