La Belge sera notamment opposée à l'Américaine Raevyn Rogers, vice-championne du monde en titre et 3e à Tokyo. Trois autres engagées dans cette 5e série sont passées sous les 2 minutes cette saison avec la Jamaïcaine Chrisann Gordon-Powell, la Canadienne Madeleine Kelly et la Sud-Africaine Prudence Sekgodiso. Scaunet, avec un temps de référence situé à 2:02.05, possède le moins bon record personnel des 8 athlètes au départ. Pour tenter de déjouer les pronostics, elle devra terminer dans les trois premières de sa course afin de se qualifier pour les demi-finales prévues vendredi. Dans le cas contraire, elle devra attendre l'issue des six séries pour savoir si elle possède l'un des six meilleurs temps restants. Championne de Belgique du 800 mètres en plein air et en salle cette année, Scaunet va disputer ses premiers Mondiaux, elle qui avait participé à l'Euro en salle à Torun en 2021, où elle avait atteint les demi-finales. (Belga)

La Belge sera notamment opposée à l'Américaine Raevyn Rogers, vice-championne du monde en titre et 3e à Tokyo. Trois autres engagées dans cette 5e série sont passées sous les 2 minutes cette saison avec la Jamaïcaine Chrisann Gordon-Powell, la Canadienne Madeleine Kelly et la Sud-Africaine Prudence Sekgodiso. Scaunet, avec un temps de référence situé à 2:02.05, possède le moins bon record personnel des 8 athlètes au départ. Pour tenter de déjouer les pronostics, elle devra terminer dans les trois premières de sa course afin de se qualifier pour les demi-finales prévues vendredi. Dans le cas contraire, elle devra attendre l'issue des six séries pour savoir si elle possède l'un des six meilleurs temps restants. Championne de Belgique du 800 mètres en plein air et en salle cette année, Scaunet va disputer ses premiers Mondiaux, elle qui avait participé à l'Euro en salle à Torun en 2021, où elle avait atteint les demi-finales. (Belga)