Felix, 36 ans et vingt ans de carrière, compte treize médailles d'or parmi les 19 récompenses mondiales à son palmarès. Plus onze médailles olympiques, dont sept en or. Elle a partagé la dernière, en bronze, avec le relais 4x400 m mixte américain, devancé par la République dominicaine et les Pays-Bas en finale vendredi soir. "C'était très particulier de pouvoir courir devant le public américain pour ma dernière course. C'était tellement cool. Ma fille était en tribunes. C'est une soirée que je vais garder dans mon coeur. Ce sont de si bons souvenirs", a apprécié la sprinteuse californienne. "Les championnats du monde ont toujours été spéciaux pour moi. J'y ai connu de nombreux grands moments. Ça a été cool de finir à la maison, d'entendre ce grondement du public." "Je sais que c'est le moment", a-t-elle poursuivi en référence à la fin de sa fructueuse carrière. "Je suis en paix avec le fait d'ouvrir un nouveau chapitre et j'ai une gratitude immense pour ce sport." Qu'envisage-t-elle pour la suite? "Continuer à soutenir les femmes athlètes, et les mères athlètes. Continuer à développer le programme de garde d'enfants" qu'elle a contribué à mettre en place dans certaines compétitions, a répondu Felix, devenue porte-voix des sportives dans la dernière partie de sa carrière, depuis sa grossesse en 2018. (Belga)

Felix, 36 ans et vingt ans de carrière, compte treize médailles d'or parmi les 19 récompenses mondiales à son palmarès. Plus onze médailles olympiques, dont sept en or. Elle a partagé la dernière, en bronze, avec le relais 4x400 m mixte américain, devancé par la République dominicaine et les Pays-Bas en finale vendredi soir. "C'était très particulier de pouvoir courir devant le public américain pour ma dernière course. C'était tellement cool. Ma fille était en tribunes. C'est une soirée que je vais garder dans mon coeur. Ce sont de si bons souvenirs", a apprécié la sprinteuse californienne. "Les championnats du monde ont toujours été spéciaux pour moi. J'y ai connu de nombreux grands moments. Ça a été cool de finir à la maison, d'entendre ce grondement du public." "Je sais que c'est le moment", a-t-elle poursuivi en référence à la fin de sa fructueuse carrière. "Je suis en paix avec le fait d'ouvrir un nouveau chapitre et j'ai une gratitude immense pour ce sport." Qu'envisage-t-elle pour la suite? "Continuer à soutenir les femmes athlètes, et les mères athlètes. Continuer à développer le programme de garde d'enfants" qu'elle a contribué à mettre en place dans certaines compétitions, a répondu Felix, devenue porte-voix des sportives dans la dernière partie de sa carrière, depuis sa grossesse en 2018. (Belga)