Il s'offre aussi le record des Etats-Unis, effaçant des tablettes le chrono de 19.32 réalisé par Michael Johnson lors des Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996. Lyles a devancé ses compatriotes Kenneth Bednarek (19.77) et Erriyon Knighton (19.80). Seul Bolt et un autre Jamaïcain, Yohan Blake (19.26 à Bruxelles en 2011) ont couru plus vite que lui sur le demi-tour de piste dans l'histoire. Lyles, Bednarek et Knighton permettent aux Etats-Unis de réaliser un deuxième triplé en quelques jours, après celui réussi sur le 100m samedi avec trois autres athlètes. Fred Kerley s'était alors imposé devant Marvin Bracy et Trayvon Bromell. Lyles, 25 ans, avait décroché le bronze l'an passé aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le champion olympique, le Canadien Andre De Grasse, a dû déclarer forfait sur cette distance car il souffre encore des conséquences d'une contamination au covid. (Belga)

Il s'offre aussi le record des Etats-Unis, effaçant des tablettes le chrono de 19.32 réalisé par Michael Johnson lors des Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996. Lyles a devancé ses compatriotes Kenneth Bednarek (19.77) et Erriyon Knighton (19.80). Seul Bolt et un autre Jamaïcain, Yohan Blake (19.26 à Bruxelles en 2011) ont couru plus vite que lui sur le demi-tour de piste dans l'histoire. Lyles, Bednarek et Knighton permettent aux Etats-Unis de réaliser un deuxième triplé en quelques jours, après celui réussi sur le 100m samedi avec trois autres athlètes. Fred Kerley s'était alors imposé devant Marvin Bracy et Trayvon Bromell. Lyles, 25 ans, avait décroché le bronze l'an passé aux Jeux Olympiques de Tokyo. Le champion olympique, le Canadien Andre De Grasse, a dû déclarer forfait sur cette distance car il souffre encore des conséquences d'une contamination au covid. (Belga)