Médaillée de bronze déjà aux derniers Mondiaux à Doha en 2019, La Belgique, pour sa 29e finale internationale, décroche la 15e médaille de son histoire pour une présence au sommet de la discipline sans discontinuer depuis 2008 et les JO de Pékin. C'est la troisième médaille pour la Belgique dans ces Mondiaux après l'or pour Nafissatou Thiam à l'heptathlon et le bronze de Bashir Abid au marathon. Un bilan historique côté belge. Dans l'ordre Dylan Borlée, Julien Watrin, Alexander Doom et Kevin Borlée ont signé un chrono de 2:58.72 derrière les Etats-Unis dominateurs en 2:56.17 et la Jamaïque, médaillée d'argent en 2:58.58. Championne du monde en salle cet hiver à Belgrade et présente dans toutes les finales des championnats du monde, d'Europe et des Jeux Olympiques depuis la prise en main du relais 4X400m par Jacques Borlée en 2007, la Belgique a confirmé une fois de plus son statut dimanche lors de l'ultime course des Mondiaux en Alabama. Privé de Jonathan Borlée, blessé, Jacques Borlée, le coach des Belgian Tornados avait reposé Alexander Doom (qui avait déjà couru trois tours de piste à Eugene) en séries samedi pour le remettre dans le relais en finale (à la place de Jonathan Sacoor) plaçant Dylan Borlée en premier relayeur au lieu de Julien Watrin, 2e relayeur en finale. Kevin Borlée terminant toujours le relais, lui qui aura été de la partie dans 27 des 29 finales. Jacques Borlée, 64 ans, mentor de ce relais depuis sa conception, avait annoncé son retrait à l'issue des Jeux Olympiques de Paris en 2024 (Belga)

Médaillée de bronze déjà aux derniers Mondiaux à Doha en 2019, La Belgique, pour sa 29e finale internationale, décroche la 15e médaille de son histoire pour une présence au sommet de la discipline sans discontinuer depuis 2008 et les JO de Pékin. C'est la troisième médaille pour la Belgique dans ces Mondiaux après l'or pour Nafissatou Thiam à l'heptathlon et le bronze de Bashir Abid au marathon. Un bilan historique côté belge. Dans l'ordre Dylan Borlée, Julien Watrin, Alexander Doom et Kevin Borlée ont signé un chrono de 2:58.72 derrière les Etats-Unis dominateurs en 2:56.17 et la Jamaïque, médaillée d'argent en 2:58.58. Championne du monde en salle cet hiver à Belgrade et présente dans toutes les finales des championnats du monde, d'Europe et des Jeux Olympiques depuis la prise en main du relais 4X400m par Jacques Borlée en 2007, la Belgique a confirmé une fois de plus son statut dimanche lors de l'ultime course des Mondiaux en Alabama. Privé de Jonathan Borlée, blessé, Jacques Borlée, le coach des Belgian Tornados avait reposé Alexander Doom (qui avait déjà couru trois tours de piste à Eugene) en séries samedi pour le remettre dans le relais en finale (à la place de Jonathan Sacoor) plaçant Dylan Borlée en premier relayeur au lieu de Julien Watrin, 2e relayeur en finale. Kevin Borlée terminant toujours le relais, lui qui aura été de la partie dans 27 des 29 finales. Jacques Borlée, 64 ans, mentor de ce relais depuis sa conception, avait annoncé son retrait à l'issue des Jeux Olympiques de Paris en 2024 (Belga)