En 8 min 25 sec 13, El Bakkali (26 ans) a devancé l'Ethiopien Lamecha Girma et le champion du monde en titre kényan Conseslus Kipruto. Déjà battu aux JO de Tokyo l'été dernier, Girma (21 ans) a de nouveau buté sur El Bakkali qui a utilisé son finish pour dominer ses concurrents dans le dernier tour, après un début de course "lent" qui a permis à une dizaine de coureurs de se disputer les places sur le podium. Après l'argent en 2017 et le bronze en 2019, El Bakkali a donc complété sa collection de médailles mondiales. (Belga)

En 8 min 25 sec 13, El Bakkali (26 ans) a devancé l'Ethiopien Lamecha Girma et le champion du monde en titre kényan Conseslus Kipruto. Déjà battu aux JO de Tokyo l'été dernier, Girma (21 ans) a de nouveau buté sur El Bakkali qui a utilisé son finish pour dominer ses concurrents dans le dernier tour, après un début de course "lent" qui a permis à une dizaine de coureurs de se disputer les places sur le podium. Après l'argent en 2017 et le bronze en 2019, El Bakkali a donc complété sa collection de médailles mondiales. (Belga)