Rojas (26 ans), recordwoman du monde et championne olympique de la discipline, a devancé la Jamaïcaine Shanieka Ricketts (14,89 m) et l'Américaine Tori Franklin (14,72 m). Une nouvelle fois très au dessus de la concurrence, la Vénézuéliene a fait passer plusieurs frissons dans le public du Hayward field avec des sauts mordus qui semblaient proches de son record du monde établi cet hiver à Belgrade (15,74 m). Son meilleur saut, réussi au 2e essai, a suffi à lui assurer la victoire avec la meilleure performance mondiale de l'année. Ricketts avait déjà remporté l'argent mondial en 2019 à Doha. (Belga)

Rojas (26 ans), recordwoman du monde et championne olympique de la discipline, a devancé la Jamaïcaine Shanieka Ricketts (14,89 m) et l'Américaine Tori Franklin (14,72 m). Une nouvelle fois très au dessus de la concurrence, la Vénézuéliene a fait passer plusieurs frissons dans le public du Hayward field avec des sauts mordus qui semblaient proches de son record du monde établi cet hiver à Belgrade (15,74 m). Son meilleur saut, réussi au 2e essai, a suffi à lui assurer la victoire avec la meilleure performance mondiale de l'année. Ricketts avait déjà remporté l'argent mondial en 2019 à Doha. (Belga)