Tobi Amusan, 25 ans, avait claqué un chrono de 12.12 (vent: +0,9m/s) en demi-finales battant le record du monde de l'Américaine Kendra Harrison qui avait réussi un temps de 12.20 en 2016 à Londres, le 22 juillet. Dimanche, Harrison aura perdu son record du monde et, 2e sur la piste, a été disqualifiée en finale. Tobi Amusan a couru encore plus vite en finale, signant un chrono de 12.06, mais ce 100m haies le plus rapide de l'histoire ne sera pas homologué comme record du monde car le vent était au-delà des 2 mètres par seconde (+2,5 m/s). C'est la Jamaïquaine Britany Anderson qui est 2e en 12.23, dans le même temps que la championne olympique, la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn qui vient prendre la médaille de bronze. La championne du monde Ni Ali avait chuté en séries. (Belga)

Tobi Amusan, 25 ans, avait claqué un chrono de 12.12 (vent: +0,9m/s) en demi-finales battant le record du monde de l'Américaine Kendra Harrison qui avait réussi un temps de 12.20 en 2016 à Londres, le 22 juillet. Dimanche, Harrison aura perdu son record du monde et, 2e sur la piste, a été disqualifiée en finale. Tobi Amusan a couru encore plus vite en finale, signant un chrono de 12.06, mais ce 100m haies le plus rapide de l'histoire ne sera pas homologué comme record du monde car le vent était au-delà des 2 mètres par seconde (+2,5 m/s). C'est la Jamaïquaine Britany Anderson qui est 2e en 12.23, dans le même temps que la championne olympique, la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn qui vient prendre la médaille de bronze. La championne du monde Ni Ali avait chuté en séries. (Belga)