Comme aux Jeux Olympiques de Tokyo l'an dernier, l'Américaine, pour ses premiers Mondiaux, a devancé la Britannique Keely Hodgkinson. Mu a couru en 1:56.30, meilleure performance mondiale de l'année. Hodgkinson a signé un chrono de 1:56.38. La Kenyane Mary Moraa a pris la médaille de bronze, 3e en 1:56.71. Athing Mu est la première athlète américaine à remporter l'or mondial du 800 m. La jeune demi-fondeuse ne s'est plus inclinée sur le double tour de piste en plein air depuis 2019. Au dernier jour de compétition, Mu embellit encore la fructueuse moisson des Etats-Unis à domicile, pour les premiers Mondiaux d'athlétisme sur le sol américain de l'histoire, en leur offrant une onzième médaille d'or, une 29e au total. En plus de son titre olympique individuel sur 800 m, Mu est également championne olympique en titre du 4x400 m féminin avec le relais américain (Belga)

Comme aux Jeux Olympiques de Tokyo l'an dernier, l'Américaine, pour ses premiers Mondiaux, a devancé la Britannique Keely Hodgkinson. Mu a couru en 1:56.30, meilleure performance mondiale de l'année. Hodgkinson a signé un chrono de 1:56.38. La Kenyane Mary Moraa a pris la médaille de bronze, 3e en 1:56.71. Athing Mu est la première athlète américaine à remporter l'or mondial du 800 m. La jeune demi-fondeuse ne s'est plus inclinée sur le double tour de piste en plein air depuis 2019. Au dernier jour de compétition, Mu embellit encore la fructueuse moisson des Etats-Unis à domicile, pour les premiers Mondiaux d'athlétisme sur le sol américain de l'histoire, en leur offrant une onzième médaille d'or, une 29e au total. En plus de son titre olympique individuel sur 800 m, Mu est également championne olympique en titre du 4x400 m féminin avec le relais américain (Belga)