Après les Jeux Olympiques de Tokyo disputés en 2021, où elle a décroché deux médailles d'or et une médaille de bronze, Sifan Hassan a éprouvé beaucoup de difficultés à trouver de la motivation pour retourner à l'entraînement. "J'étais vraiment épuisée, mentalement surtout. À l'issue des Jeux de Tokyo, je suis partie un long moment en vacances et je n'ai pas du tout couru pendant deux ou trois mois. Je n'ai pas pu me remettre en selle. J'ai aussi eu beaucoup de mal à me fixer de nouveaux objectifs. Finalement, j'ai réussi à remettre la machine en route et j'ai décidé de participer aux Mondiaux. C'est un grand événement et je veux y représenter mon pays", avoue la double championne olympique de Tokyo sur 5.000 et 10.000 mètres. Contrairement au rendez-vous nippon, Sifan Hassan ne s'alignera pas sur trois distances à Eugene. "Je parcourrai deux distances, dont le 5.000 mètres. Je déciderai par la suite si je me présente sur le 1.500 ou le 10.000 mètres". (Belga)

Après les Jeux Olympiques de Tokyo disputés en 2021, où elle a décroché deux médailles d'or et une médaille de bronze, Sifan Hassan a éprouvé beaucoup de difficultés à trouver de la motivation pour retourner à l'entraînement. "J'étais vraiment épuisée, mentalement surtout. À l'issue des Jeux de Tokyo, je suis partie un long moment en vacances et je n'ai pas du tout couru pendant deux ou trois mois. Je n'ai pas pu me remettre en selle. J'ai aussi eu beaucoup de mal à me fixer de nouveaux objectifs. Finalement, j'ai réussi à remettre la machine en route et j'ai décidé de participer aux Mondiaux. C'est un grand événement et je veux y représenter mon pays", avoue la double championne olympique de Tokyo sur 5.000 et 10.000 mètres. Contrairement au rendez-vous nippon, Sifan Hassan ne s'alignera pas sur trois distances à Eugene. "Je parcourrai deux distances, dont le 5.000 mètres. Je déciderai par la suite si je me présente sur le 1.500 ou le 10.000 mètres". (Belga)