"C'est arrivé mercredi à l'entraînement", déclare Tim Rummens. "C'est une élongation à l'ischio. Ce n'est pas trop grave mais je ne peux plus continuer". Le Louvaniste avait été ajouté à la sélection juste avant le départ pour les Etats-Unis, après que Jacques Borlée, le coach belge, a décidé de ne pas emmener Julien Watrin, qui revenait à peine après une pubalgie qui l'a tenu écarté sept mois des pistes d'athlétisme, et qu'Antoine Gillet était blessé (tendinite). "J'espérais être sélectionné. Je suis champion de Belgique et j'ai le meilleur temps de la saison", dit Tim Rummens, qui avait signé le meilleur chrono belge 2016 (47.37) en devenant champion de Belgique en février à Gand. Jacques Borlée a demandé à Julien Watrin de venir remplacer Tim Rummens au pied levé, mais cela n'a pu se faire, Watrin étant retenu par ses obligations universitaires. (Belga)

"C'est arrivé mercredi à l'entraînement", déclare Tim Rummens. "C'est une élongation à l'ischio. Ce n'est pas trop grave mais je ne peux plus continuer". Le Louvaniste avait été ajouté à la sélection juste avant le départ pour les Etats-Unis, après que Jacques Borlée, le coach belge, a décidé de ne pas emmener Julien Watrin, qui revenait à peine après une pubalgie qui l'a tenu écarté sept mois des pistes d'athlétisme, et qu'Antoine Gillet était blessé (tendinite). "J'espérais être sélectionné. Je suis champion de Belgique et j'ai le meilleur temps de la saison", dit Tim Rummens, qui avait signé le meilleur chrono belge 2016 (47.37) en devenant champion de Belgique en février à Gand. Jacques Borlée a demandé à Julien Watrin de venir remplacer Tim Rummens au pied levé, mais cela n'a pu se faire, Watrin étant retenu par ses obligations universitaires. (Belga)