Les Belgian Tornados sont dans la première série, au couloir 4, avec l'Afrique du Sud (3), Trinité & Tobago (5), que les Belges pointent comme favoris du 4x400, et les Bahamas (6). Le départ sera donné à 12h40 heure locale (20h40 HB). La seconde série, comprenant le Nigeria, la Jamaïque et les Etats-Unis, tenants du titre et recordmen du monde, est prévue à 12h52 (20h52). Les deux premiers de chaque série et les deux meilleurs temps disputeront la finale, épreuve de clôture de ces Mondiaux 2016, dimanche à 14h50 (22h50). Jacques Borlée, le coach des relayeurs belges, a choisi d'aligner, dans l'ordre, Dylan Borlée, Jonathan Borlée, Robin Vanderbemden et Kevin Borlée. Les Belges sont privés de réserviste puisque Tim Rummens s'est blessé aux ischios mercredi à l'entraînement. On avait pensé faire venir Julien Watrin en dernière minute pour le remplacer mais cela n'a pas été possible. Les Belgian Tornados ont débarqué dans l'Oregon sans préparation spécifique pour le relais indoor, et avec un titre de champions d'Europe décroché l'an dernier à l'Euro indoor de Prague. Ils y avaient couru en 3:02.87. Ce record d'Europe est le 2e meilleur chrono indoor derrière le record du monde détenu par les Etats-Unis depuis les Mondiaux en salle de Sopot en 2014 (3:02.13). L'équipe belge de relais 4x400 m retrouve les Mondiaux indoor pour la première fois depuis Doha en 2010, où les Belges avaient décroché l'argent. Depuis les jeux Olympiques de Pékin en 2008, le 4x400 belge a toujours atteint la finale des grands championnats qu'il a disputés, soit 14 finales. (Belga)

Les Belgian Tornados sont dans la première série, au couloir 4, avec l'Afrique du Sud (3), Trinité & Tobago (5), que les Belges pointent comme favoris du 4x400, et les Bahamas (6). Le départ sera donné à 12h40 heure locale (20h40 HB). La seconde série, comprenant le Nigeria, la Jamaïque et les Etats-Unis, tenants du titre et recordmen du monde, est prévue à 12h52 (20h52). Les deux premiers de chaque série et les deux meilleurs temps disputeront la finale, épreuve de clôture de ces Mondiaux 2016, dimanche à 14h50 (22h50). Jacques Borlée, le coach des relayeurs belges, a choisi d'aligner, dans l'ordre, Dylan Borlée, Jonathan Borlée, Robin Vanderbemden et Kevin Borlée. Les Belges sont privés de réserviste puisque Tim Rummens s'est blessé aux ischios mercredi à l'entraînement. On avait pensé faire venir Julien Watrin en dernière minute pour le remplacer mais cela n'a pas été possible. Les Belgian Tornados ont débarqué dans l'Oregon sans préparation spécifique pour le relais indoor, et avec un titre de champions d'Europe décroché l'an dernier à l'Euro indoor de Prague. Ils y avaient couru en 3:02.87. Ce record d'Europe est le 2e meilleur chrono indoor derrière le record du monde détenu par les Etats-Unis depuis les Mondiaux en salle de Sopot en 2014 (3:02.13). L'équipe belge de relais 4x400 m retrouve les Mondiaux indoor pour la première fois depuis Doha en 2010, où les Belges avaient décroché l'argent. Depuis les jeux Olympiques de Pékin en 2008, le 4x400 belge a toujours atteint la finale des grands championnats qu'il a disputés, soit 14 finales. (Belga)