Avant la dernière épreuve, le Français Kevin Mayer (5.471 points) devançait le Canadien Damian Warner (5.437). L'Allemand Kai Kazmirek (5.388) et l'Estonien Maicel Uibo (5.375) étaient en embuscade. Warner s'est adjugé le 1.000m de clôture en 2:37.12. Mayer a franchi la ligne en quatrième position, avec un chrono de 2.39.44. Suffisant pour conserver de justesse la tête et s'offrir, à 28 ans, un premier titre mondial en salle après être devenu champion du monde du décathlon l'été dernier à Londres. Mayer est également champion d'Europe en salle de l'heptathlon et vice-champion olympique du décathlon. Deuxième du 1.000m (2:38.51), Uibo dépassait Kazmirek, sixième (2:42.15), et montait sur la troisième marche du podium. Les trois derniers titres avaient été remportés par l'Américain Aston Eaton, qui a pris sa retraite l'année passée. (Belga)

Avant la dernière épreuve, le Français Kevin Mayer (5.471 points) devançait le Canadien Damian Warner (5.437). L'Allemand Kai Kazmirek (5.388) et l'Estonien Maicel Uibo (5.375) étaient en embuscade. Warner s'est adjugé le 1.000m de clôture en 2:37.12. Mayer a franchi la ligne en quatrième position, avec un chrono de 2.39.44. Suffisant pour conserver de justesse la tête et s'offrir, à 28 ans, un premier titre mondial en salle après être devenu champion du monde du décathlon l'été dernier à Londres. Mayer est également champion d'Europe en salle de l'heptathlon et vice-champion olympique du décathlon. Deuxième du 1.000m (2:38.51), Uibo dépassait Kazmirek, sixième (2:42.15), et montait sur la troisième marche du podium. Les trois derniers titres avaient été remportés par l'Américain Aston Eaton, qui a pris sa retraite l'année passée. (Belga)