Championne du monde en salle en 2014 et en plein air en 2015 et 2017, Lasitskene, 25 ans, a vu toutes ses concurrentes manquer leurs trois tentatives à 1m96. Elle a ensuite tenté avec succès un saut à 2m01. Puis, Lasitskene a voulu franchir une barre à 2m07, ce qui lui aurait valu nouveau record personnel (2m04) et, surtout, l'aurait rapprochée du record du monde de la Suédoise Kajsa Bergqvist (2m08). Mais elle a manqué ses trois essais. Lasitskene s'offre un deuxième titre mondial indoor après Sopot 2014. C'est déjà le deuxième titre pour les "athlètes neutres autorisés", puisque quelques minutes plus tôt Danil Lysenko avait remporté le concours masculin du saut en hauteur. (Belga)

Championne du monde en salle en 2014 et en plein air en 2015 et 2017, Lasitskene, 25 ans, a vu toutes ses concurrentes manquer leurs trois tentatives à 1m96. Elle a ensuite tenté avec succès un saut à 2m01. Puis, Lasitskene a voulu franchir une barre à 2m07, ce qui lui aurait valu nouveau record personnel (2m04) et, surtout, l'aurait rapprochée du record du monde de la Suédoise Kajsa Bergqvist (2m08). Mais elle a manqué ses trois essais. Lasitskene s'offre un deuxième titre mondial indoor après Sopot 2014. C'est déjà le deuxième titre pour les "athlètes neutres autorisés", puisque quelques minutes plus tôt Danil Lysenko avait remporté le concours masculin du saut en hauteur. (Belga)