"En salle, ça joue toujours des coudes", dit Jonathan Borlée. "On était bien dedans, on était avec les meilleurs. Malheureusement, on a perdu le bâton. Ce sont des choses qui arrivent. C'est vraiment dommage. C'est la première course en indoor de Robin, il n'a pas l'habitude. Mais cela aurait pu arriver à n'importe qui. On lui a tapé dans le coude, il a perdu le bâton. C'est ça, l'indoor. Malheureusement c'est arrivé sur nous". Jonathan Borlée croyait aux chances des Belgian Tornados dans cette finale. "Il y avait un coup à jouer. On gagne la série hier (samedi) et on allait monter en puissance. Dylan fait un trè beau premier leg, je pense que je me débrouille pas mal. Robin et Kevin étaient bien. Malheureusement, on n'a pas pu montrer ce qu'on savait faire. On voit qu'on sait se battre avec les meilleures équipes au monde. Il nous manque toujours un petit quelque chose. J'espère qu'on arrivera à aller chercher ce petit quelque chose cet été". (Belga)

"En salle, ça joue toujours des coudes", dit Jonathan Borlée. "On était bien dedans, on était avec les meilleurs. Malheureusement, on a perdu le bâton. Ce sont des choses qui arrivent. C'est vraiment dommage. C'est la première course en indoor de Robin, il n'a pas l'habitude. Mais cela aurait pu arriver à n'importe qui. On lui a tapé dans le coude, il a perdu le bâton. C'est ça, l'indoor. Malheureusement c'est arrivé sur nous". Jonathan Borlée croyait aux chances des Belgian Tornados dans cette finale. "Il y avait un coup à jouer. On gagne la série hier (samedi) et on allait monter en puissance. Dylan fait un trè beau premier leg, je pense que je me débrouille pas mal. Robin et Kevin étaient bien. Malheureusement, on n'a pas pu montrer ce qu'on savait faire. On voit qu'on sait se battre avec les meilleures équipes au monde. Il nous manque toujours un petit quelque chose. J'espère qu'on arrivera à aller chercher ce petit quelque chose cet été". (Belga)