Jennifer Suhr, 34 ans, s'adjuge son premier titre mondial en salle. La championne olympique en titre, et médaille d'argent des JO 2008, avait battu fin janvier à Brockport (USA) le record du monde en salle, qu'elle a porté à 5m03. Suhr a réussi un concours parfait, passant 4,60 m, 4,75 m, 4,85 m et 4,90 m à sa première tentative. Elle a ensuite demandé à ce que la barre soit placée à 5,04 m, ce qui lui aurait permis de battre son record du monde en salle, avant de renoncer. "Je veux finir la saison en bonne santé, mon corps me donne quelques signaux d'alerte", a-t-elle expliqué. Suhr, dont le meilleur résultat dans des Mondiaux en salle était jusque-là sa 2e place en 2008, avait initialement décidé de ne pas participer au rendez-vous de Portland pour se concentrer sur les JO-2016 de Rio (Brésil), avant de se raviser le week-end dernier après les Championnats des Etats-Unis où elle avait été battue par Sandi Morris. (Belga)

Jennifer Suhr, 34 ans, s'adjuge son premier titre mondial en salle. La championne olympique en titre, et médaille d'argent des JO 2008, avait battu fin janvier à Brockport (USA) le record du monde en salle, qu'elle a porté à 5m03. Suhr a réussi un concours parfait, passant 4,60 m, 4,75 m, 4,85 m et 4,90 m à sa première tentative. Elle a ensuite demandé à ce que la barre soit placée à 5,04 m, ce qui lui aurait permis de battre son record du monde en salle, avant de renoncer. "Je veux finir la saison en bonne santé, mon corps me donne quelques signaux d'alerte", a-t-elle expliqué. Suhr, dont le meilleur résultat dans des Mondiaux en salle était jusque-là sa 2e place en 2008, avait initialement décidé de ne pas participer au rendez-vous de Portland pour se concentrer sur les JO-2016 de Rio (Brésil), avant de se raviser le week-end dernier après les Championnats des Etats-Unis où elle avait été battue par Sandi Morris. (Belga)