Chez les hommes, c'est Yomif Kejelcha qui est devenu champion du monde à 18 ans. Il a couru en 7:57.21, devançant l'Américain Ryan Hill (7:57.39) et le Kenyan Augustine Kiprono Choge (7:57.43). Chez les dames, Genzebe Dibaba a conservé son titre conquis en 2014 à Sopot (Pologne) en partant, seule, à sept tours de l'arrivée, pour s'imposer en 8:47.43 devant sa compatriote Meseret Defar (8:54.25) et l'Américaine Shannon Rowbury (8:55.55). La championne du monde 2015 du 1500 m compte désormais à son palmarès trois titres mondiaux en salle, dont un sur 1500 m remporté en 2012 à Istanbul. (Belga)

Chez les hommes, c'est Yomif Kejelcha qui est devenu champion du monde à 18 ans. Il a couru en 7:57.21, devançant l'Américain Ryan Hill (7:57.39) et le Kenyan Augustine Kiprono Choge (7:57.43). Chez les dames, Genzebe Dibaba a conservé son titre conquis en 2014 à Sopot (Pologne) en partant, seule, à sept tours de l'arrivée, pour s'imposer en 8:47.43 devant sa compatriote Meseret Defar (8:54.25) et l'Américaine Shannon Rowbury (8:55.55). La championne du monde 2015 du 1500 m compte désormais à son palmarès trois titres mondiaux en salle, dont un sur 1500 m remporté en 2012 à Istanbul. (Belga)