Eliott Crestan devra terminer parmi les trois premiers, sur huit engagés, pour se qualifier directement pour le tour suivant. Dans le cas contraire, il devra attendre l'issue des six séries pour savoir s'il dispose d'un des six meilleurs temps restants. L'athlète du Sambre et Meuse Athlétique Club, de retour d'une fracture de fatigue au sacrum, sera notamment opposé au Marocain Moad Zahafi, 4e performeur mondial cette saison (1:43.69), au Kényan Emmanuel Wanyonyi, champion du monde juniors en 2021, ainsi qu'au Français Gabriel Tual, 7e des derniers Jeux Olympiques de Tokyo. (Belga)

Eliott Crestan devra terminer parmi les trois premiers, sur huit engagés, pour se qualifier directement pour le tour suivant. Dans le cas contraire, il devra attendre l'issue des six séries pour savoir s'il dispose d'un des six meilleurs temps restants. L'athlète du Sambre et Meuse Athlétique Club, de retour d'une fracture de fatigue au sacrum, sera notamment opposé au Marocain Moad Zahafi, 4e performeur mondial cette saison (1:43.69), au Kényan Emmanuel Wanyonyi, champion du monde juniors en 2021, ainsi qu'au Français Gabriel Tual, 7e des derniers Jeux Olympiques de Tokyo. (Belga)