Dina Asher-Smith a dominé la distance en 21.88, nouveau record de Grande-Bretagne, et première athlète britannique championne du monde sur le sprint. Elle a devancé l'Américaine Brittany Brown, 2e en 22.22 et la Suissesse Mujinga Kambundji, médaillée de bronze en 22.51. L'épreuve a été amputée de plusieurs de ses favorites. La Jamaïquaine Elaine Thompson, qui souffre du tendon d'Achille, championne olympique du 100 et 200m à Rio en 2016 et vice-championne du monde du 200m à Pékin en 2015, avait déclaré forfait avant les demi-finales. L'Ivorienne Marie-Josée Ta Lou, troisième en finale du 100m à Doha, et la double tenante du titre la Néerlandaise Dafne Schippers avaient renoncé avant même les séries. (Belga)