Le Gantois de 33 ans a hésité à suivre Tamirat Tola quand l'Éthiopien, futur vainqueur, est parti au 33e kilomètre. "J'ai trop longtemps hésité à y aller, je me suis dit qu'il y aurait peut-être d'autres mouvements. J'ai ensuite pris l'initiative en prenant la tête pour tenter de revenir. Mais à un certain moment, je me suis dit que le vainqueur était parti." Neuvième médaillé belge de l'histoire aux Mondiaux, Abdi a estimé qu'il lui avait manqué un peu de fraîcheur dans le final. "Je me suis peut-être trop entraîné en juin. Je n'étais plus aussi frais." (Belga)

Le Gantois de 33 ans a hésité à suivre Tamirat Tola quand l'Éthiopien, futur vainqueur, est parti au 33e kilomètre. "J'ai trop longtemps hésité à y aller, je me suis dit qu'il y aurait peut-être d'autres mouvements. J'ai ensuite pris l'initiative en prenant la tête pour tenter de revenir. Mais à un certain moment, je me suis dit que le vainqueur était parti." Neuvième médaillé belge de l'histoire aux Mondiaux, Abdi a estimé qu'il lui avait manqué un peu de fraîcheur dans le final. "Je me suis peut-être trop entraîné en juin. Je n'étais plus aussi frais." (Belga)