Avec ce titre mondial obtenu douze mois après une médaille d'or olympique, la Namuroise réalise un doublé exceptionnel à treize jours de son 23e anniversaire. L'avenir se présente radieux. La meilleure athlète belge de l'histoire entre encore davantage dans le panthéon du sport national. "Nafi" est désormais la plus grande championne du sport féminin belge depuis Justine Henin. Elevée en province de Namur comme elle, "Juju" a aussi été championne olympique, en 2004, et du monde de tennis, en 2003, 2006 et 2007. Nafissatou Thiam, offre à l'athlétisme belge sa 6e médaille mondiale, la première en or. Avant elle, Philip Milanov avait enlevé l'argent (disque à Pékin en 2015). Quatre médailles de bronze avaient récompensé William Van Dijck (3000 m steeple à Rome en 1987), Mohammed Mourhit (5000 m à Séville en 1999), le relais 4x100 m dames (Olivia Borlée, Hanna Mariën, Elodie Ouedraogo et Kim Gevaert à Osaka en 2007) et Kevin Borlée (400m à Daegu en 2011). . (Belga)

Avec ce titre mondial obtenu douze mois après une médaille d'or olympique, la Namuroise réalise un doublé exceptionnel à treize jours de son 23e anniversaire. L'avenir se présente radieux. La meilleure athlète belge de l'histoire entre encore davantage dans le panthéon du sport national. "Nafi" est désormais la plus grande championne du sport féminin belge depuis Justine Henin. Elevée en province de Namur comme elle, "Juju" a aussi été championne olympique, en 2004, et du monde de tennis, en 2003, 2006 et 2007. Nafissatou Thiam, offre à l'athlétisme belge sa 6e médaille mondiale, la première en or. Avant elle, Philip Milanov avait enlevé l'argent (disque à Pékin en 2015). Quatre médailles de bronze avaient récompensé William Van Dijck (3000 m steeple à Rome en 1987), Mohammed Mourhit (5000 m à Séville en 1999), le relais 4x100 m dames (Olivia Borlée, Hanna Mariën, Elodie Ouedraogo et Kim Gevaert à Osaka en 2007) et Kevin Borlée (400m à Daegu en 2011). . (Belga)