"Un total de 209 millions de dollars sera distribué aux clubs qui libèrent leurs joueurs participant à la Coupe du monde 2018 en Russie. Un accord a été trouvé pour le même montant pour l'édition 2022 au Qatar", indique la Fédération internationale de football (Fifa) dans un communiqué.

L'accord signé par Sepp Blatter, président de la Fifa, son secrétaire général Jérôme Valcke, et le président de l'ECA Karl-Heinz Rummennige, intervient alors que l'ECA avait demandé des compensations pour la tenue du Mondial-2022 au Qatar en hiver, dont la finale sera disputée le 18 décembre.

A l'issue du Mondial-2014 au Brésil, 70 millions de dollars avaient été distribués à l'ensemble des clubs du monde entier. "Cet accord vise à encore accroître la considération que porte la Fifa aux intérêts des clubs", ajoute le communiqué.

"Un total de 209 millions de dollars sera distribué aux clubs qui libèrent leurs joueurs participant à la Coupe du monde 2018 en Russie. Un accord a été trouvé pour le même montant pour l'édition 2022 au Qatar", indique la Fédération internationale de football (Fifa) dans un communiqué. L'accord signé par Sepp Blatter, président de la Fifa, son secrétaire général Jérôme Valcke, et le président de l'ECA Karl-Heinz Rummennige, intervient alors que l'ECA avait demandé des compensations pour la tenue du Mondial-2022 au Qatar en hiver, dont la finale sera disputée le 18 décembre. A l'issue du Mondial-2014 au Brésil, 70 millions de dollars avaient été distribués à l'ensemble des clubs du monde entier. "Cet accord vise à encore accroître la considération que porte la Fifa aux intérêts des clubs", ajoute le communiqué.