Pour s'offrir ce premier podium mondial, les hommes de Veselin Vujovic ont remonté un handicap de... huit buts! A vingt minutes de la fin, les Croates menaient 24-16 et semblaient avoir le match en main. Mais la bataille épique livrée la veille en demi-finale face à la Norvège (25-28 a.p.) avait mis à rude épreuve leurs organismes. Les Slovènes, qui avaient rencontré la France jeudi (25-31), avaient bénéficié d'un jour de repos supplémentaire et d'une fraicheur suffisante pour effectuer cette remontée fantastique. Ils ont fait front collectivement mais Borut Mackovsek, maladroit en demi-finale (0/5), restera le héros de la soirée pour avoir inscrit le but de la victoire et offert à sa sélection la deuxième médaille de sa jeune histoire. La précédente, en argent, datait de l'Euro-2004 organisé sur le sol slovène. Le meilleur résultat dans un Championnat du monde était une quatrième place obtenue en 2013. Domagoj Duvnjak (4 buts) et ses partenaires sont eux décidément maudits dans ce 25e Championnat du monde. Vendredi, il avaient déjà eu de nombreuses opportunités de plier la partie contre la Norvège pour s'offrir une première finale mondiale depuis 2009. Mais Zlatko Horvat avait vu son jet de sept mètres échouer sur le brillant gardien nordique Torbjorn Bergerud à l'issue du temps réglementaire. La prolongation avait tourné à l'avantage des Scandinaves. (Belga)

Pour s'offrir ce premier podium mondial, les hommes de Veselin Vujovic ont remonté un handicap de... huit buts! A vingt minutes de la fin, les Croates menaient 24-16 et semblaient avoir le match en main. Mais la bataille épique livrée la veille en demi-finale face à la Norvège (25-28 a.p.) avait mis à rude épreuve leurs organismes. Les Slovènes, qui avaient rencontré la France jeudi (25-31), avaient bénéficié d'un jour de repos supplémentaire et d'une fraicheur suffisante pour effectuer cette remontée fantastique. Ils ont fait front collectivement mais Borut Mackovsek, maladroit en demi-finale (0/5), restera le héros de la soirée pour avoir inscrit le but de la victoire et offert à sa sélection la deuxième médaille de sa jeune histoire. La précédente, en argent, datait de l'Euro-2004 organisé sur le sol slovène. Le meilleur résultat dans un Championnat du monde était une quatrième place obtenue en 2013. Domagoj Duvnjak (4 buts) et ses partenaires sont eux décidément maudits dans ce 25e Championnat du monde. Vendredi, il avaient déjà eu de nombreuses opportunités de plier la partie contre la Norvège pour s'offrir une première finale mondiale depuis 2009. Mais Zlatko Horvat avait vu son jet de sept mètres échouer sur le brillant gardien nordique Torbjorn Bergerud à l'issue du temps réglementaire. La prolongation avait tourné à l'avantage des Scandinaves. (Belga)